SENTRY #2 La vérité

voir la série SENTRY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

MARVEL FRANCE

Collection :

100% Marvel

Genre :

Comics

Fantastique

Super Heros

Sortie :
ISBN : 2845380488

Résumé de l'album La vérité

Sentry a réussi à convaincre ses amis du retour imminent de Void. Ils ont retrouvé la foi en lui et sont prêts à affronter leurs cauchemars à ses côtés. A l’heure du grand affrontement, chacun repense à l’amitié qui l’a lié à Sentry.
Mais ce dernier peut-il vraiment leur faire confiance ? Comment expliquer leur amnésie si longue ? Et Red Richard, son « meilleur ami », pourquoi a-t-il enregistré cette vidéo le mettant en garde ?

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album La vérité

Deuxième et dernier volet de cette mini-saga très réussie.
La narration reste originale, quoique différente du premier : dans l’attente de Void, chacun repense à sa rencontre ou à un moment fort avec Sentry, comment il a donné confiance à chacun d’eux.
Du coup, tout un pan du passé de Sentry se dévoile au lecteur, ses exploits… Certes, l’atmosphère est moins mystérieuse, plus « comics classique » dirais-je (compte-tenu, je me répète, de ma profonde ignorance dans le domaine) ; même si le dénouement final avec Mr Fantastic est assez surprenant et très réussi.
L’intérêt de toute cette partie flash-back, c’est le style, les dessins : Jae Lee laisse la part belle à plusieurs dessinateurs. Je ne sais pas si ce sont des débutants à ce niveau, mais en tout cas leur style s’accorde bien avec la notion de « passé » : tantôt dans des lignes claires, nettes, un peu dans le style des débuts (ce n’est pas un reproche, cela renforce la notion de flash-back), tantôt des lignes plus « modernes ».
Vu sous cette angle, Mr Fantastic est très intéressant : selon le dessinateur, ses expressions changent : triomphant, conquérant, mélancolique, désappointé, fatigué… Toute une palette de visages, d’attitudes lui sont prêtés et franchement, ç’a un effet du tonnerre ! Impressionnant !
En somme, ce second tome est aussi bon que son prédécesseur, simplement son intérêt est différent, plus centré sur le style graphique que sur l’histoire même à mon avis.
Cependant, la conclusion épatante, teinté d’un drôle de sentiment de vide, de pincement au cœur, viendra rappeler que Sentry est un comics de très haut niveau et qui j’espère trouvera un large écho auprès du public.

Par , le

Les albums de la série SENTRY

Nos interviews liées

Rencontre avec José Villarrubia, auteur avec Alan Moore du Miroir de l'Amour

Le Miroir de l'amour est un poème d'Alan Moore qui retrace l'histoire de l'homosexualité, de la préhistoire à nos jours. La première version date de la fin des années 80. A cette époque, Moore fait parti d' AARGH ! (Artists Against Rampant Governement Homophobia) une association d'artistes qui protège les droits des homosexuels contre la politique du gouvernement Tatcher, qui avait voté la Clause 28. Cette loi considérait comme illégale la valorisation de l'homosexualité. Le poème a ensuite été adapté au théâtre avant d'être publié dans cette nouvelle édition avec les photos de José Villarrubia. C'est à l'occasion de la sortie de la version française que Sceneario a été invité à l'inauguration de l'exposition des photos qui illustrent le livre. Cette exposition a lieu à la galerie Peter's Friend, 25 gallerie Montpensier du 9 au 25 novembre 2006 [...]

Lire la suite ›