SECRETS : CAVALE #3 Tome 3/3

voir la série SECRETS : CAVALE
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

DUPUIS

Genre :

Drame

Policier

Sortie :
ISBN : 9782800160016

Résumé de l'album Tome 3/3

Grâce aux explications de Marilyn sa mère, Nadia connaît maintenant le terrible passé de sa famille. Lors de la consultation de l’ordinateur de celle-ci, la jeune fille tombe sur un message récent qui la pousse à monter un stratagème aux dépens de sa mère. A la faveur d’une visite médicale d’urgence provoquée par son amie Léa, elle parvient à s’enfuir pour prendre la direction d’un lieu bien précis, la Galade. Pourquoi ce départ précipité et furtif si ce n’est pour retrouver son père Rico et l’aider à se sortir de sa cavale qui semble de plus en plus difficile à vivre. Dépitée par les agissements irréfléchis de sa fille qui risquent de faire converger toutes les forces de police sur son ex-compagnon et qui, également, peuvent la mettre en grand danger, Marilyn décide de se lancer à sa poursuite. Arrivera-t-elle à rejoindre sa fille à temps et éviter le drame ?

Par Phibes, le 21/11/2014

Notre avis sur l'album Tome 3/3

Maintenant qu’elle a découvert que ses parents avaient à la fin des années 80 cambriolé des banques, Nadia Gréville a décidé de prendre les choses en main en portant elle-même secours à son père, en pleine cavale et à bout de souffle.

Grâce à ce troisième et dernier épisode, Frank Giroud et Florent Germaine viennent donner une conclusion à l’évocation du secret qui grève la famille Gréville et plus particulièrement le couple formé par Marilyn et Rico. Grâce à l’initiative peu précautionneuse de leur fille, les évènements sont appelés à se précipiter et à ce titre, à faire émerger ce que les coscénaristes sont arrivés habilement à maintenir jusqu’à la fin.

Il ne fait aucun doute que les péripéties s’enchaînent avec une certaine vivacité, alimentée par une course-poursuite entre mère, fille et police particulièrement bien exploitée, génératrice d’un suspense pleinement efficace. Ici, les coauteurs accentuent la détermination des personnages en les incorporant dans une phase active qui n’est pas pour déplaire et les poussent à mettre à découvert enfin celui qui, jusqu’à présent, n’était connu que par son passé, à savoir Rico.

Par ailleurs, toute cette effusion familiale aura pour conséquence de plonger le récit dans des accents dramatiques imparables qui, évidemment, ne manqueront pas de produire leurs effets sur la psychologie de la jeune Nadia et sur sa force de déduction pour mettre à découvert le secret familial. A cet égard, l’on concèdera que la teneur de ce dernier est assez puissante par son côté très réaliste et par ce biais, draine à la fois des élans d’amertume et par extension une bonne dose d’émotions.

Magda poursuit son chemin dans cette évocation picturale qui lui sied particulièrement et qui se veut mise en valeur par une colorisation agréable. Son trait qui bénéficie d’une bonne authenticité, s’appuie sur une représentation assez classique et on ne peut plus claire. L’artiste fait un gros travail sur les personnages et sur leurs expressions grâce à des regards assez perçants.

Une fin d’histoire dramatique en trois volumes réussie, portée avec générosité par une intrigue contemporaine efficace.

Par , le

Les albums de la série SECRETS : CAVALE

Nos interviews liées

Frank Giroud pour Quintett tome 5

  Sceneario.com: Nous arrivons déjà à la fin de Quintett, quel effet ça fait de cloturer cette excellente série ?

Frank Giroud: Je suis à la fois soulagé d’avoir mené un tel navire à bon port… et nostalgique d’en quitter le pont.
 
Sceneario.com: De Vita vous a proposé Giancarlo Alessandrini lorsqu'il s'est agi de lui trouver un remplaçant. Avez-vous fait confiance au choix de Giulio De Vita ou bien Giancarlo Alessandrini a-t-il dû "passer des tests" ?

Frank Giroud: J’avais pleine confiance dans les goûts de Giulio et j’ai bien aimé les extraits des divers travaux envoyés par Giancarlo. Mais je ne pouvais pas l’accueillir à bord sans m’être assuré qu’il serait vraiment l’homme de CETTE situation [...]

Lire la suite ›

Florent Germaine

Sceneario.com: Florent, pouvez-vous vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas encore ? Florent Germaine : Que dire ? Je suis parisien de naissance et lyonnais d’adoption, j’ai 34 ans, le crâne dégarni, le genoux gauche rouillé, de beaux yeux bleus et une fâcheuse tendance à m’intéresser aux gens morts depuis des siècles, surtout ceux morts dans les tranchées … mmh, un conseil, ne mettez jamais ça sur un profil meet..c … (sourire) … Sinon, plus sérieusement, j’ai co-écrit avec Frank Giroud Secrets : L’Ecorché T1, une histoire mise en images par Rubén Pellejero et publiée chez Dupuis en 2006. Sceneario.com: Justement, comment êtes-vous arrivé dans la bd ? Florent Germaine : Pour ce qui est de mon parcours, il est plutôt classique. Pour commencer, j’ai eu la chance d’avoir un entourage très friand de petits mickeys [...]

Lire la suite ›