SECRET WARS #1 La Fin des Temps

voir la série SECRET WARS
Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

PANINI

Genre :

Action

Comics

Science Fiction

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782809455007

Résumé de l'album La Fin des Temps

Deux planètes Terre de deux univers differents vont entrer en collision. En fait, ce sont les deux dernières Terre. Et celle de l'univers Ultimate a eu la même idée : envahir la Terre connue avant d'être envahie avant ! Le Ultimate Iron Man mène l'assaut suivi d'une armada de vaisseaux. Les Avengers et les X-Men vont les affronter et essayer de sauver l'humanité...

 

Par Berthold, le 17/01/2016

Notre avis sur l'album La Fin des Temps

This is the End...
C'est ainsi, avec la chanson The End de the Doors,  que j'aurais pu commencer de vous parler de ce premier numéro de Secret Wars, qui fait suite aux épisodes lus dans la revue Avengers 30, de décembre 2015.

La Fin des Temps...

C'est plutôt avec ce titre de Secret Wars que je vais vous parler de ce premier numéro.
Ainsi Hickman nous montre l'ultime affrontement entre les deux Terre de deux univers differents : l'univers Marvel classique et l'Ultimate. Les Avengers, le S.H.I.E.L.D. des deux mondes vont se combattre pour tenter de sauver leurs mondes respectifs, tout cela, bien sûr, se déroulant sur la Terre 616 (l'univers Marvel), à Manhattan.
Jonathan Hickman n'arrête pas de nous surprendre avec ce récit, un des meilleurs que j'ai pu lire chez Marvel, ces derniers mois.  Hickman est vraiment l'un de leur meilleurs scénaristes, voire  LE meilleur. En attendant, il s'est avéré être le grand Architecte qui a mené à terme son ambitieuse histoire en nous offrant une conclusion et un nouveau départ dignes de ce nom ! En fait, je pense que son run sur Avengers restera dans les annales, comme l'une des plus grandes aventures des Avengers.
Dans ce récit, nous allons voir des héros tenter de sauver le(s) monde(s), d'autres tentant de trouver un moyen de se sortir vivant de l'Apocalypse à venir, d'autres réglant d'anciens comptes. Des héros disparaissent pour aller vers où ? D'autres vont connaître un autre destin, et beaucoup vont mourir...Les dernières pages, illustrées avec grand talent par Paul Renaud, de la première partie, le prologue,  sont des plus spectaculaires, des plus émouvantes...
Et l'univers meurt... Pour laisser la place à Battleworld !
Ainsi, l'episode illustré par Esad Ribic, toujours écrit par Hickman, nous montre cette nouvelle Terre, dirigé par un "Dieu" qui se nomme Fatalis. C'est un monde composé de divers fragments de réalités parrallèles. Un plan de ce monde vous est d'ailleurs proposé à la fin pour vous aider à vous repérer.
Le lecteur découvre donc qui dirige cette Terre, ce Battleworld. Il n'est pas au bout de ses surprises non plus en lisant ce récit qui nous fait d'emblée, entrer dans le vif du sujet !

Bref, j'étais réticent à lire Secret Wars. Finalement, j'avoue que Jonathan Hickman aura réussi à me convaincre de poursuivre la lecture de cette nouvelle saga Marvel !
A découvrir.

 

Par , le

Les albums de la série SECRET WARS