SCARCE #78 Automne 2012

voir la série SCARCE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

Association SAGA

Genre :

Comics

Document

Magazine

Sortie :

Résumé de l'album Automne 2012

Au menu de ce dernier numéro de Scarce, un dossier sur la ligne Helix de DC (articles sur les séries, plus interviews de Elaine Lee et Christopher Moeller), l'ouverture d'un nouvelle rubrique consacrée aux comics UK. On peut lire aussi une étude des super-vilains made in Lug, le Point d'encrage consacré à Paolo Rivera, un deuxième dossier consacré au Punisher moderne, ainsi qu'un article sur Vic Boone et sur Rage...

Par Fredgri, le 26/11/2012

Notre avis sur l'album Automne 2012

Pour des petits problèmes de santé ce numéro 78 de Scarce se sera fait attendre, mais quand on aime on ne compte pas, ou en tout cas il faut savoir aussi être patient. Car en fin de compte, comme à son habitude, ce prozine est passionnant. Non seulement parce qu'il continue de décortiquer le petit monde des comics, mais surtout parce qu'il met sous les projo des titres, des collections qu'on aurait tendance à avoir un peu oubliées, bien à tort !

L'équipe rédactionnelle revient donc sur Helix, un label qui ne dura que très peu de temps chez DC, qui ne rencontra donc pas son public, mis à part pour Transmetropolitan qui sut migrer vers Vertigo et connaître le succès qu'on lui connait ! Grace à ce dossier on revient donc sur chacun des titres, et on exhume tout un pan de l'univers SF de DC qui mériterait bien d'être redécouvert par les lecteurs actuels. Mais DC ayant la volonté, en ce moment, de lisser tout son catalogue, on pourra toujours attendre de retrouver ce genre de label chez eux !
Alors c'est un dossier réellement très bien documenté, très pertinent. De même que celui qui concerne le Punisher moderne, c'est a dire depuis sa "renaissance" chez Marvel Knight.
Personnellement c'est un personnage qui ne m'a jamais réellement intéressé, c'est bête, mais voilà. J'ai donc lu ce dossier d'un œil assez distrait, mais progressivement je me suis bien pris au jeu et j'ai vraiment eu pas mal d'envies de lecture à la finale !

Scarce continue donc de montrer que non seulement, malgré les retards, la qualité et la pertinence sont toujours là, qu'il y a encore et encore de la matière à étudier, mais qu'en plus la rédaction garde cet objectif de défrichage, de découverte qui est sa marque de fabrique.

Alors un "magazine", un "fanzine" ou un "prozine" ? Je crois qu'en fin de compte ça n'a aucune réelle importance.

Je vous conseille avec insistance de vite vous mettre dans le train et de ne plus louper un seul numéro.
Bien des surprises sont encore à venir !

Avis aux amateurs de comics !

Par , le

Les albums de la série SCARCE