Satanie

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Collection :

Métamorphose

Genre :

Aventure

Sortie :
ISBN : 9782302053861

Résumé de l'album Satanie

Charlotte, qu'on appelle "Charlie", ne pense qu'à une seule chose, retrouver son frère Constantin.
Ce dernier a une théorie. Selon lui, les hommes de Neandertal se seraient réfugiés sous terre, évoluant physiquement et développant ainsi des caractéristiques particulières qui auraient ensuite inspirées la représentation qu'on se fait du diable ! Peu après avoir sorti un livre, ou il défend sa position, Constantin disparait en faisant une expédition spéléologique pour confirmer sa fameuse théorie.
Charlie reprend donc tout ça et organise une nouvelle expédition à son tour, s'enfonçant toujours plus profond, prête à faire elle aussi les découvertes qui changeront sa vie, ainsi que celles de ses compagnons de route... Au péril de leur vie...

Par Fredgri, le 14/11/2016

Notre avis sur l'album Satanie

En découvrant cet album j'appréhendais un peu de retrouver la même équipe que Jolies Ténèbres.

Mais, très vite, on découvre un album particulièrement prenant. Le scénario de Fabien Vehlmann est "aux petits oignons", mélangeant très adroitement théorie farfelue, aventure, une bonne étude de caractère, le tout particulièrement bien rythmé.
Graphiquement, on a droit à du bon Kerascoët, le duo joue merveilleusement avec les ambiances souterraines, tout en gardant une grande expressivité pour les personnages, nous proposant très régulièrement des planches absolument sublimes (surtout dans cet étrange monde souterrain, complètement fantasmé !)

La théorie de Constantin est intéressante, même si elle est complètement farfelue. Elle amène l'idée d'une population souterraine qui aurait évoluée depuis 30 000 ans pour prendre l'apparence de petits diables. Je ne suis pas là pour débattre de cette théorie, étant donné qu'elle est davantage là pour porter l'intrigue de l'album. Néanmoins, le monde souterrain reste encore l'un des derniers bastions à explorer, un monde inconnu qui nourrit l'imaginaire collectif, le fantasme d'un univers à redécouvrir, plein de mystères.
Avec ce premier tome on retrouve donc cette flamme qui nous animait quand on lisait du Jules Verne, avec une touche un peu plus intimiste, plus moderne, par-ci par-là. Ainsi, partir sur les traces de ces civilisations enfouies, parcourir ces boyaux étroits, voir les personnages glisser le long des parois, tout est là pour ranimer en nous l'étincelle de ces lectures passées qui nous envoutaient. D'autant que progressivement les décors évoluent eux aussi, abritant des créatures effrayantes, des mondes insoupçonnés, grandioses...

J'ai donc beaucoup aimé le ton de cet album, un ton chargé d'une tension palpable qui augmente de plus en plus, ou Charlie se révèle complètement, passant du statut de jeune fille à femme volontaire. On accepte la théorie en question, on fonce tête baissée dans l'aventure tout en appréciant la finesse habituelle de l'écriture de Fabien Vehlmann.

Cette édition reprend donc le premier volume (sur deux prévus) paru initialement chez Dargaud en 2011, mais cette fois les auteurs ont eu la possibilité de conclure leur histoire. Le tout magnifiquement édité dans cette, décidément, sublime collection Métamorphose de Soleil. Rien que la couverture nous plonge dans le ton de l'intérieur. C'est beau, passionnant et on se perd définitivement dans cette incroyable odyssée souterraine !

Une très belle redécouverte, très recommandée pour ces fêtes de fin d'année !

Par , le

Nos interviews liées

Fabien Vehlmann, scénariste de bandes dessinées

A l'occasion de la récente sortie du quatrième tome de la série Seuls (avec Gazzotti au dessin), quelques questions centrées sur son métier de scénariste de bande dessinée ont été posées à Fabien Vehlmann.

Sceneario.com : Parle nous de la conception d'un de tes albums : comment trouves-tu ta documentation, est-ce que tu envoies les pages une à une à ton dessinateur ou bien en une fois ?...
Fabien Vehlmann : La doc, je la trouve progressivement, au gré de mes lectures, de mes découvertes sur internet, etc... Et quand je pense tenir une idée, je précise mes recherches sur un sujet plus précis, souvent en allant en bibliothèque pour affiner tel ou tel point. Parallèlement, je discute beaucoup de l'histoire avec le dessinateur, pour être certain que le récit lui plaira, qu'il aura du plaisir à le dessiner : ça peut d'ailleurs orienter mes recherches de documentation [...]

Lire la suite ›