Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KABUTO

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 275230000X

Résumé de l'album Tome 1

Hojô est un yakusa bien étrange, à la fois implacable envers ses ennemis et tous ceux qui se mettent en travers de son chemin, mais aussi avec un sens de l'honneur rare pour un homme de sa condition. Mais pourquoi cherche t-il à déstabiliser le député Sakura, et quels sont les liens entre lui et Asami, le secrétaire particulier du député ?
Il semble que ces deux hommes se connaissent et fomentent ensemble un plan mystérieux. Mais tandis qu'ils mettent en place leurs pièces, la police et les Yakuza surveillent de près les mouvements...

Par Siam L'archiviste, le NC

Notre avis sur l'album Tome 1

Premier tome d'une saga en douze tomes qui était paru en France en prépublication dans Kameha magazine, aujourd'hui défunt, et qui avait connu une première édition chez Glénat, projet abandonné, le public ne devant pas être encore être assez habitué aux mangas. A vrai dire, j'avais découvert ce manga dans Kameha il y a de quelques années, et lorsque j'ai appris sa réédition chez les éditions Kabuto, je me suis empressé de me le procurer, car cette histoire m'avait laissé un souvenir très plaisant.
Cette nouvelle édition m'a conforté dans mes souvenirs, l'histoire est impeccablement menée, une saga criminelle, à la fois violente et brillamment orchestrée. Le rythme est soutenu et la fin du tome laisse uniquement une impression de manque et l'envie de connaître la suite. Il faut dire que Sho Fumimura sait mener son monde par ses mystères et ses mises en scènes efficaces. De plus, cette immersion dans les coulisses du pouvoir au Japon, à la fois imaginaire, mais tentée de réel, est tout à fait fascinante.
Question graphisme, rien à redire, Ryochi Ikegami, nous sert un noir et blanc somptueux, des personnages attachants, bien que souvent véreux ^_^, et des tronches mémorables. Je ne saurais que vous conseiller de vous le procurer, vous ne devriez pas le regretter.

Par , le

Les albums de la série SANCTUARY