SANCTUAIRE REDUX #2 Damnés

voir la série SANCTUAIRE REDUX
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Genre :

Fantastique

Huis Clos

Sortie :
ISBN : 9782731621976

Résumé de l'album Damnés

2030.
C'est lors d'une mission secrète dans les eaux territoriales syriennes que l'USS Nebraska est dévié très mystérieusement de son cap pour arriver dans une grotte sous-marine inconnue au monde. La découverte est énorme : l'épave d'un sous-marin soviétique échoué en octobre 1957 s'y trouve, devant un gigantesque Sanctuaire...
Une première équipe pénètre dans le sous marin découvert à côté du Sanctuaire. L'ivresse des profondeurs touche l'équipage, les délires et hallucinations sont de plus en plus fréquents et dangereux...

Par Aub, le 21/11/2010

Notre avis sur l'album Damnés

Sanctuaire Redux est la version couleur de Sanctuaire Reminded. Cette nouvelle publication est d'un plus grand format, donnant une version quelque peu différente de l'initiale.
Au début j'ai été un peu dérangé par le format, car les illustrations à l'origine sont réalisées pour être publiées en manga. Les planches ont donc ici été tout simplement grossies et colorisées. Mais une fois laissée de côté cette histoire de format, on s'attache à l'histoire, qui est comme pour le premier tome, vraiment captivante. Plongé dans les entrailles du sous marin l'USS Nebraska, on se perd dans les eaux territoriales syriennes et l'on se laisse emporter par l'ivresse des profondeurs, à moins que nous aussi, comme les membres de l'équipage, nous soyons pris de folie.

Une vraiment bonne série, qui m'a clairement donné envie de me replonger dans Sanctuaire, de Christophe Bec et Xavier Dorison, dont le premier tome date quand même de 2001.

Par , le

Les albums de la série SANCTUAIRE REDUX

Nos interviews liées

Sanctuaire Remined tome 1

Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous a décidé à proposer une adaptation manga de votre série ?
Xavier Dorison : L’une des raisons de ce choix est liée au fait que, lorsque l’on travaille sur une BD franco-belge, on a une place limitée. Il y a une forme d’essentiel, de radicalisme. Le manga permet de développer les univers et les personnages. On savait que Sanctuaire offrait des pistes à emprunter et nous avions le choix des auteurs. Cela est donc apparu comme une bonne idée. En outre, cela permettait d’accompagner le développement de Shôgun mag. Sceneario.com : Aviez-vous des contraintes pour la reprise du scénario ?
Stéphane Betbeder : On avait toute latitude. On ne souhaitait pas faire une simple adaptation mais une réelle interprétation. L’objectif était de s’approprier l’univers de Sanctuaire [...]

Lire la suite ›