SAMURAÏ #3 Le Treizième Prophète

voir la série SAMURAÏ
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Aventure

Médiéval

Sortie :
ISBN : 9782849469347

Résumé de l'album Le Treizième Prophète

Takéo et ses amis n'arrivent pas à semer les troupes d'Akuma qui sont à la poursuite de Natsumi. Alors qu'il se livre à un combat contre un des hommes du général, il reçoit l'aide propice d'un moine. Or ce moine, qui expire les vapeurs de saké donne à Takéo une information capitale sur le tatouage qui orne son épaule.
Akuma, pendant ce temps, fait régner la terreur et cherche à tout prix à faire vaciller le pouvoir de l'empereur. Et pour cela il va jusqu'à à mettre à feu et à sang les contrées qui ne se rallieraient pas à sa banière.

Par Eric, le NC

Notre avis sur l'album Le Treizième Prophète

Le Japon médiéval est toujours aussi surprenant dans le récit de Jean-François Di Giorgio et surtout sous les traits de Frédéric Genet. Les aventures de Takéo sont toujours aussi mystérieuses et laissent peu de place au répit. Le jeune ronin se pose toujours autant de question sur la disparition de son frère et de ses parents mais il n'oublie pas pour autant son rôle de protecteur vis à vis de la petite Nastumi. Et l'on est suspendu au bras armé de Furiko (qu l'on peut voir sur la couverture de cet album) qui indirectement nous apprend que le tatouage qui orne l'épaule de Takéo cache encore un autre secret. Bien que l'action se situe dans le Japon, au contraire d'Okko, le récit est totalement imaginaire.
Le dessin lui ne souffre d'aucun reproche pouvant nuire à la lecture. Si en fait, j'en vois un, ce sont les magnifiques cases, décidément trop nombreuses qui fourmillent de détails et invitent le regard à flaner. Les décors donnent un aspect réaliste à cette fresque et les paysages sont magnifiques. Quant aux scènes où l'on voit l'armée d'Akuma en route, elles sont stupéfiantes surtout avec autant de personnes en plan rapproché. Graphiquement cet album est une réussite.
AInsi, on se rapproche de la fin de cette aventure, sans avoir l'impression d'avoir vraiment totalement percé les mystères de cette histoire. Seule reste la certitude qu'au prochain tome on en saura beaucoup plus.
Seul mystère qui va sans doute rester sans réponse, c'est de savoir pourquoi l'éditeur sort maintenant un coffret regroupant les trois premiers tomes, sachant que le quatrième viendra clore ce premier cycle.

Par , le

Les albums de la série SAMURAÏ

Nos interviews liées

JF Di giorgio pour Bruxelles Métropole, édition Glénat

Sceneario : Comment gères-tu la rentrée avec trois sorties assez rapprochées (Bruxelles, Eden Killer, Samuraï) ?
JF Di Giorgio :
 Ajoutez à cela la naissance de mon fils il y a peu, ca fait vraiment une actualité chargée ( rires ! ). 
Pour le moment tout se passe bien. Apparemment les gens ont l'air d'apprécier l'album "Bruxelles Métropole", et les prépublications de "Samurai" et d' "Eden Killer". Mais bon, dans six mois, tout peut changer. C'est la raison pour laquelle je profite chaque jour de ce qui m'arrive. 

Sceneario : Dans nos interviews, on a souvent parlé de mygala et samouraï. Peux tu nous parler de tes anciennes series, julie-julie, sam grifith, munro,les pays perdu, bouchon le petit cochon et shane avec le recul ?
JF Di Giorgio :
 "Julie Julie", c'est quasi de l'archéologie. C'est presque mon tout premier bouquin [...]

Lire la suite ›

Frédéric Genet

Sceneario.com: Seulement 8 mois séparent les deux albums, c’est le temps qu’il t’a fallut pour dessiner ce 2° tome?
Frédéric Genet: A peu de chose prêt oui. En fait le travail s'est étalé sur 10 mois, mais il y a facilement 2 bons mois pendant lesquels je n'ai pas fait de BD. C'était également la volonté de l'éditeur de sortir rapidement un tome 2, pour bien installer les albums comme une "série" et rassurer ceux qui se méfient des tomes 1 sans suite.

Sceneario.com: As tu abordé l’histoire de la même manière que pour le 1° tome?
Frédéric Genet: Ma seule ligne de conduite pour cette série est au niveau graphique, et plus précisément au niveau du trait. J'essaie de me rapprocher d'un style "callygraphique" en encrant tout au pinceau, et en laissant une grande place à l'improvisation (dans les décors de nature notamment), à la gestuelle et au dynamisme [...]

Lire la suite ›

Jean-François DI GIORGIO

Sceneario.com: As tu de ton coté terminé l'écriture de Samuraï?
Jean-François DI GIORGIO: Je termine l'écriture du tome 3. Et j'entame celle du 4, qui bouclera le premier cycle.

Sceneario.com: As tu parfois envie de changer ton histoire?
Jean-François DI GIORGIO: Oui, je suis parfois tenté. La réalisation d'un premier cycle comme celui de Takeo, c'est 4 ans de votre vie ! Forcément on a envie de changer des choses en chemin.

Sceneario.com: Es-ce que tu es totalement libre de ton histoire?
Jean-François DI GIORGIO: Dès  le début, je savais où j'allais. Mais encore une fois, en chemin   il nous arrivait à Fred ou à moi, d'avoir une meilleure idée, voir une idée complètement différente de celle du début. Chaque fois que cela a été possible j'ai  intégrée la nouvelle idée à la trame  principale [...]

Lire la suite ›