SAM BRACKEN #3 Mélody Lynn

voir la série SAM BRACKEN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Grafica

Genre :

Thriller

Sortie :
ISBN : 2723450775

Résumé de l'album Mélody Lynn

Lynn Ramius a disparu depuis 5 ans, laissant son petit ami Sam Bracken dans le désarroi. 
Il n'a pas laissé tomber les recherches : ce jeune et brillant avocat a défendu la cause d'un informateur de la D.E.A. et se met à dos un cartel de la drogue très puissant. Pour lui, c'est sûr, il y a un rapport avec la disparition de Lynn.
Poursuivi, Sam a retrouvé sa trace au Canada.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Mélody Lynn

SAM BRACKEN est une série que je connaissais pas. 
Je ne suis pas déçu. Ce thriller est à la hauteur de mes attentes. Il y a de l'action, un rythme haletant, du frisson, des complots.
Et un personnage charismatique, à la hauteur de Largo Winch, XIII, Larry B.Max (I.R.$).
Cet épisode clôt ce premier cycle. Un cycle donc qui a tenu ses promesses. 
Jarbinet (Mémoire de cendres) est un auteur complet : un bon style graphique parfait pour un thriller. Ces planches se passant au Canada m'ont bien plu. Il a su rendre une atmosphère proche du western dans ce final.
Cet auteur enseigne aussi la bande dessinée en Belgique. Il connait bien son affaire.
Un thriller contemporain, une série qui mérite le détour et ne vous déplaira pas.

Par , le

Les albums de la série SAM BRACKEN

Nos interviews liées

Philippe JARBINET nous parle de son diptyque AIRBORNE 44

Sceneario.com : Bonjour Philippe, en ce mois de septembre 2009, les éditions Casterman mettent à l’honneur votre dernière réalisation "Airborne 44". Comment ce projet est-il né ? Pourquoi avoir adopté ce titre ?
Philippe Jarbinet : D’abord le titre ! Il y a un an, j’avais terminé notre dernier entretien sur le fait que cela ne s’appellerait pas AIRBORNE. C’était un titre de travail que je trouvais trop militaire, trop utilisé dans le cinéma américain de série B. Chez Casterman, qui n’a pas la réputation de produire de séries B, la réaction n’a pas été la même. Le titre leur plaisait. Moi, il me faisait peur. Je voulais être plus lapidaire : j’ai fait un projet de couverture avec un énorme 44 sur toute la moitié supérieure de la couverture. Ce n’était pas mal mais nous hésitions tous [...]

Lire la suite ›

Philippe JARBINET se confie

Sceneario.com : Bonjour Philippe, vous voilà aujourd’hui à la tête d'une bibliographie conséquente. Pourriez-vous nous expliciter votre parcours et votre intérêt pour la bande dessinée ?
Philippe Jarbinet : A 43 ans, ma bibliographie n’est pas si importante : 17 albums en comptant le fait que, sur « Une Folie Très Ordinaire », j’ai fait une grosse quarantaine de pages sur trois albums, sur base du scénario de Christian Godard. « Sandy Eastern » était scénarisé par Franz. En fait, j’en ai réalisé 13 tout seul (scénario, dessin, couleurs) auxquels il faut ajouter les deux prochains que je réalise pour les éditions Casterman. Question parcours, celui-ci est un peu accidentel puisque lorsque j’ai fais mes études artistiques, je n’étais pas vraiment décidé à partir sur la voie de la bande dessinée [...]

Lire la suite ›