SAINT-ELME #2 L'avenir de la famille

voir la série SAINT-ELME
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Polar

Sortie :
ISBN : 9782413043096

Résumé de l'album L'avenir de la famille

A l’issue de ses recherches au sein de la petite ville de montagne de Saint-Elme, le détective Franck Sangaré est parvenu à retrouver dans une ferme isolée la trace d’Arno Cavaliéri. Surnommé le Derviche, camé jusqu’au bout des ongles et traficotant pour le compte de Stan, fils du tout puissant industriel Roland Sax, ce dernier s’en est pris violemment à l’investigateur et l’a assommé. Eu égard à la situation extrême dans laquelle il se trouve, Cavaliéri a appelé Stan à la rescousse. Après avoir écouté les explications mortifères du Derviche, son patron fait appel à sa sœur Tania afin qu’elle envoie du monde pour nettoyer les lieux. Elle en profite pour mener une enquête sur le détective assommé par Cavaliéri qui la mène à l’hôtel où logeait ce dernier. Alors qu’elle fait en sorte que la chambre du détective soit nettoyée, elle est surprise par Madame Dombre, l’assistante de Sangaré, qui, se sentant en danger, prend la fuite. Elle appelle alors pour la deuxième fois Philippe, le frère de l’enquêteur, pour qu’il intervienne au plus tôt.

Par Phibes, le 17/01/2022

Notre avis sur l'album L'avenir de la famille

En même temps que paraît La Brigade chimérique, Serge Lehman a le privilège de voir également publié chez Delcourt le deuxième volet de son acidifiante aventure liée à Saint-Elme, une ville montagnarde au microcosme particulièrement envoutant et malsain. Nous replongeons comme il se doit dans cette histoire glauque dans laquelle un détective privé missionné pour une enquête de routine va se retrouver au cœur d’une machinerie infernale.

Dans une logique scénaristique, le récit nous remet juste après les évènements mortels qui se sont déroulés au col de la Lanterne, dans un domaine isolé transformé en un véritable laboratoire de drogue. On y retrouve en premier lieu l’un des protagonistes dérangés de la saga, le Derviche. Serge Lehman poursuit donc sur sa lancée en nous offrant de nouvelles séquences particulièrement et volontairement sordides, mettant en scène des individus qui se veulent assurément hors du commun et surtout très loin d’être irréprochables.

Force est de constater que la sauce aigre qui nous est servie a cet excellent avantage de continuer à nous prendre aux tripes tant les actions menées restent d’un niveau peu conventionnel. Avec des personnages atypiques, des situations qui se veulent troublantes voire flippantes pour ne pas dire folles, Serge Lehman chemine adroitement, nous ouvrant les yeux dans une structure scénaristique aiguisée sur le Derviche et ses équipiers, la famille Sax et ce qu’elle trame en secret, sur la romance étrange de Paco et de Romane, sur la disparition mystérieuse de la petite fille noire et enfin sur le cri à l’aide de Madame Dombre.

Frederik Peeters reste dans cet univers coloré à outrance afin de bien camper l’ambiance oppressante et exacerbée du récit. Le travail graphique demeure impressionnant de sensations, à la faveur d’un encrage toujours aussi puissant. L’artiste joue admirablement de sa palette de noir afin de rendre ses personnages caractériellement forts, inquiétants, jouant subtilement sur leur degré de malfaisance.

Un deuxième volet dans la lignée du précédent, d’une aventure folle orchestrée de main de maître. Un excellent thriller qui conjugue avec un certain cynisme le policier et l’absurde.

Par , le

 Vous cherchez des lectures étranges ? Des polars qui sortent de l'ordinaire ? L'équivalent au Twim Peaks de David Lynch ?
Saint-Elme, la série de Serge Lehman & Frédérik Peeters, est faite pour vous !

Cette bande dessinée a été, lors de la lecture du premier tome, une sacrée surprise. Je ne m'attendais pas à un tel choc.
Lehman nous entraîne dans un récit policier des plus étranges et des plus mystérieux.
Nous avons fait connaissance, dans le premier tome, des personnages de madame Dombre et Franck Sangaré, ainsi que de la famille Sax, du Derviche, de Romane et son père, sans oublier quelques seconds rôles aussi savoureux qu'étranges.

Là, le scénariste nous a placés dans l'action, après ce final détonnant du premier tome. Nous retrouvons donc Franck en fâcheuse posture. Une madame Dombre impuissante, à cause de sa jambe blessée. Elle espère avoir l'aide de Philippe, le frère de Franck, qu'elle appelle sans que ce dernier ne donne réponse.
Mais que se passe-t-il vraiment à saint-Elme ? Le village étant envahi par des grenouilles et dont il semblerait que la météo agisse de façon mécanique.
Le mystère s'épaissit aussi autour de certains personnages et de la famille Sax.
Le récit captive toujours autant. Lehman fait assez fort encore une fois avec cette bande dessinée. Ce scénariste nous entraîne là où nous nous y attendons le moins.

Le graphisme de Frederik Peeters convient à la perfection à l'atmosphère de ce récit.
Son dessin est parfait, sa mise en scène efficace. Il parvient, par moments, à nous donner le frisson avec le regard d'un personnage ou de l'ambiance qui ressort d'une scène.
Ces couleurs, parfois criardes, accompagnent à la perfection ces planches. Cela crée cette atmosphère si particulière qui entoure Saint-Elme.

Du coup, là, j'attends le tome 3 de Saint-Elme avec impatience.
Surtout au vu de la dernière page. Je sens que Lehman & Peeters n'ont pas encore fini de nous surprendre.
N'hésitez pas à venir visiter Saint-Elme, sa Vache Brulée, ses grenouilles, sa météo et ses mystères.

Par , le

Les albums de la série SAINT-ELME

Nos interviews liées

Serge Lehman et Gess

Un entretien avec Serge Lehman et Gess


Interviewer : Olivier
Images et Son : Mathieu et Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Serge LEHMAN pour la série MASQUE (Editions Delcourt)

Entretien avec Serge LEHMAN pour la série MASQUE (Editions Delcourt) durant le 40° Festival International de la BANDE DESSINEE d'Angoulême. (2013). Interviewer: Berthold
Images et son et montage: Olivier
Montage: Aubert [...]

Lire la suite ›

Entretien avec Frederik Peeters pour Aâma

Sceneario.com : Avant de se lancer véritablement dans le cœur de cette interview, pouvez-vous nous dire comment vous êtes entré dans le monde de la bande dessinée ?
Frederik Peeters : J'ai toujours raconté des histoires en bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Ma mère possède une bd que j'ai faite à l'âge de 7 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis. A l'école, le soir, tout le temps. Mais je n'ai commencé à me poser la question d'en faire un métier que vers l'âge de 18 ans. Et puis nous avons progressivement créé les éditions Atrabile avec des copains, en commençant par des fanzines agrafés.
Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous attirait en particulier dans la bande dessinée plus que dans une autre discipline artistique ?
Frederik Peeters : Je pense que le dessin a toujours été lié pour moi au fait de raconter des histoires, d'exprimer des idées et des sensations [...]

Lire la suite ›