SAINT-BARTHELEMY #1 Sauveterre

voir la série SAINT-BARTHELEMY
Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

ARENES (LES)

Genre :

Drame

Historique

Sortie :
ISBN : 9782352045441

Résumé de l'album Sauveterre

1562. Sud-Ouest de la France, Château de Sauveterre.
Le Baron de Sauveterre regarde ses fils, Elie et le jeune Clement, s'entraîner à l'épée, jusqu'au moment où Idolmie vient les avertir que des mercenaires papistes sont en train de tuer leurs gens, à la combe des Malpas. Le baron part avec Elie et des hommes pour affronter ces mercenaires avant qu'ils ne s'attaquent au château. Lorsqu'ils les trouvent, il n'y a pas d'autres choix que de se battre. Victorieux, le baron et ses hommes reviennent au chateau. Et là, il comprend qu'ils ont été piégés : les personnes qui y sont restées ont été tuées. Les jumeaux, Clement et Loïse, ont disparu. Elie se lance à leur recherche... Les mois et les années ont passé, et Elie ne les a jamais retrouvés. Il a combattu dans l'armée du prince de Condé. De nombreuses batailles et de nombreux morts n'ont servi à rien. Elie s'en retourne à Sauveterre.

Paris, le 16 août 1572.
Elie accompagne son père pour le mariage d'Henri de Navarre avec la papiste Margot. La paix entre catholiques et protestants semblent se maintenir. La fête a lieu.
Rien ne laisse prévoir ce qui va se dérouler ce 24 août...

 

Par Berthold, le 16/07/2016

Notre avis sur l'album Sauveterre

Août 1572. Paris. Le massacre de la Saint-Barthélemy.  Beaucoup de morts au nom de Dieu...

Tout le monde connait l'histoire du massacre de la Saint-Barthelemy qui a vu de nombreux protestants se faire assassiner par les catholiques. C'est quelque chose que nous apprenons dans les livres d'histoire, il y a de nombreux livres et quelques films sur le sujet. Je repense notamment au film de Patrice Chéreau, La Reine Margot, qui traite justement de ce sujet.

Voici qu'en ce mois d'août, le 24 exactement, le jour anniversaire du début du massacre, l'éditeur Les Arènes, sort le premier tome de la bande dessinée Saint-Barthélemy, avec aux commandes le duo qui a oeuvré, entre autres, sur les  séries La Croix de Cazenac et  Voyageur : Pierre Boisserie  & Eric Stalner.
Les deux scénaristes vont nous conter l'histoire d'Elie de Sauveterre, qui aura vu son frère et sa soeur disparaitre l'année 1562 et qui dix ans plus tard, assistera au massacre de la Saint-Barhelemy où il sera témoin de la mort de son père.
Je peux vous dire que ce récit est fort. Très très fort. Il arrive à vous prendre aux tripes.
C'est de l'excellente bande dessinée. C'est une histoire qui arrive à vous passionner d'entrée et ne vous laisse pas indifferents. Ah ça, Boisserie et Stalner ont réussi à nous rendre impuissants devant les horreurs qui se déroulent devant nous, devant cette injustice, cet assassinat gratuit de milliers de personnes, juste parce qu'ils étaient protestants. Et cela se fait, au nom de Dieu...Les auteurs arrivent vraiment à nous faire sentir l'horreur de la chose en nous mettant face à quelques scènes fortes et émouvantes.
Ils arrivent aussi à nous plonger dans un récit d'aventures, de capes et d'épées, où le lecteur a envie de suivre Elie pour voir ce qu'il va advenir de lui et des retrouvailles qu'il rique bien d'y avoir avec Clement et Loïse. Car les auteurs ont réussi à y mettre un secret concernant ces jumeaux. Pour l'instant, nous n'en savons rien. Outre le récit historique, Boisserie et Stalner nous offrent aussi du bon feuilleton, dont nous avons hâte de lire la suite.

Graphiquement, je trouve qu'Eric Stalner, aidé en cela par le talent de la coloriste Florence Fantini, nous offre l'un de ses meilleurs travaux. Les reconstitutions d'époque sont très réussies, les scènes de foules impressionnantes. Les personnages secondaires ont des gueules, comme rarement on en a vues dans les autres oeuvres de Stalner.  Il arrive à donner de la noirceur à certaines pages, surtout lors des massacres. Mais, là où il fait fort, c'est dans sa mise en page. Ce récit est très bien rythmé. Il se lit comme un film !

L'éditeur Les Arènes a depuis peu développé une collection bande dessinée. Et depuis, au regard de ce qui est sorti chez eux, je peux vous dire que cette maison d'édition a une très belle collection.
Ce nouveau titre, Saint-Barthélemy, se rajoute à une série de superbes oeuvres disponibles chez eux. Saint-Barthélemy risque même de se placer dans les must à découvrir en août 2016, parmi les nombreuses sorties à venir.

Une oeuvre historique, magnifique et qui ne vous laissera pas indifférents, à ne pas manquer !

 

Par , le

Les albums de la série SAINT-BARTHELEMY

Nos interviews liées

Interview de Pierre Boisserie pour sa série Voyageur Oméga

Sceneario.com : 13ème album de cette série, Voyageur Oméga représente pour les lecteurs la fin de l'aventure de Vedder, est-ce qu'il est facile de laisser un personnage vivre sa vie en toute indépendance après 5 ans d'aventures passionnantes?

Pierre Boisserie : C’est un mélange étrange de soulagement que cette aventure ait été menée à son terme dans les meilleures conditions possibles et de regret de quitter ces personnages auxquels nous nous sommes attachés depuis sept ans en ce qui me concerne. Sceneario.com : Dès que l'on se lance dans les voyages dans le temps, l'histoire peut rapidement devenir fort complexe, comment avez-vous travaillé pour garder le fil et la cohérence à un scénario qui se développe dans l'espace et le temps?

Pierre Boisserie : Avec Eric, nous nous sommes fixé un modus operandi dès le début de l’écriture [...]

Lire la suite ›

Pierre Boisserie répond à nos questions sur Flor de Luna

Sceneario.com : Bonjour ! Et merci d'avoir accepté de répondre à nos questions ! Pourquoi avoir choisi une nouvelle collaboration avec Eric Stalner, qui, s’il est un artiste prolifique, n’en est pas moins très occupé ? 

Pierre Boisserie :
  En fait, les choses se sont faites un peu progressivement. Au départ de ce projet, il y avait le désir de Jacques Glénat de faire une saga autour des cigares, dont il est amateur, et Cuba, dans l'esprit des "Maîtres de l'Orge". Il m'a sollicité, mais étant à l'époque déjà engagé sur d'autres projets, et ne connaissant pas grand chose à l'univers de cigares, j'ai proposé à Eric d'écrire ensemble le scénario, lui-même étant aussi un amateur de cigares. A partir de là, Jacques a fait le forcing pour qu'Eric s'investisse aussi dans le dessin [...]

Lire la suite ›