S.A.M. #1 Après l'homme...

voir la série S.A.M.
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Anticipation

Aventure

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9782205067385

Résumé de l'album Après l'homme...

Le futur. La Terre. Une grande ville...
Yann est un jeune garçon qui vit avec les survivants dans les souterrains de la mégapole. Ils sont traqués par des robots lorsqu'ils sont à l'extérieur. Mais il faut bien sortir pour trouver de quoi vivre.
Ce jour là, Yann et ses compagnons font une sortie pour trouver des médicaments ou des choses primordiales et nécessaires. Le jeune garçon va se retrouver face à un robot et il pense sa dernière heure arriver. Mais il semble qu'il se passe quelque chose, le robot ne le tue pas.
Yann va alors tenter de le retrouver et essayer de comprendre pourquoi cette machine lui a laissé la vie sauve...

 

Par Berthold, le 02/05/2011

Notre avis sur l'album Après l'homme...

Que voilà une bonne surprise de lecture que ce S.A.M.
Il est vrai que dès l'annonce de la sortie, la couverture m'avait déjà intrigué et attiré.Et là, après la lecture de ce tome 1, je dois bien avouer qu'il y avait de quoi.

Le récit de Richard Marazano (Génétiks, Le Complexe du Chimpanzé...) est un très bon récit d'anticipation où les amateurs sauront reconnaître une filiation avec Terminator de James Cameron (les robots qui traquent les humains) ainsi qu'à Akira, le chef d'oeuvre d'Otomo.
Il nous décrit un groupe de survivants en mettant en avant certains protagonistes comme Yann, Ella, Russ, Marco ou Cassandre. Des jeunes gens qui n'ont pas de noms de famille, qui n'ont plus de familles mais qui se soutiennent pour survivre.
Nous allons donc nous aussi découvrir les ruines de la ville, les souterrains où ils vivent et le danger quotidien dû à ces robots. Et là, le scénariste nous montre qu'une des énormes machines va laisser vivre un de ces jeunes gens, Yann.
Le pourquoi, nous ne le saurons pas dans ce tome mais cela nous intrigue, nous donne envie de lire la suite car après ces 48 pages, je peux vous assurer que vous serez accros à cette histoire et qu'il vous tardera de lire les trois prochains tomes, la série étant prévue en quatre ouvrages.

Pour mettre en images cet univers de chaos, d'un futur peu plaisant, Marazano s'est associé au chinois Shang Xiao. Cet artiste va adapter son trait pour nous donner une bande dessinée "franco-belge". Oui, il est vrai que ses personnages ont toujours les traits d'un manga, mais vous verrez qu'il n'y a pas les "tics" du genre. Non, Shang Xiao réussit l'exploit de nous montrer de très belles planches, rythmées, où l'émotion passe. Certaines pages sont assez belles et d'autres impressionnantes.

Après l'homme... est donc une très bonne surprise que je vous invite à découvrir chez vos libraires. C'est une œuvre d'anticipation qui risque de marquer cette décennie.

 

Par , le

Les albums de la série S.A.M.

Nos interviews liées

Rencontre avec Richard Marazano et Guilhem Bec

Un entretien avec Richard Marazano et Guilhem Bec


Interviewer : Berthold
Image & Son Mat & Raph
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›