Rover Red Charlie

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Komics Initiative

Genre :

Animalier

Aventure

Comics

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782491374044

Résumé de l'album Rover Red Charlie

(Rover Red Charlie 1 à 6)
Rover, Red et Charlie sont trois chiens qui assistent, désarmés, à la déchéance des êtres humains qui, devant eux, s'entretuent sans vraisemblablement pouvoir se retenir. Les trois amis doivent absolument fuir, bien qu'ils aimeraient retrouver d'autres "nourrisseurs" comme ils les appellent. Sans vraiment comprendre ce qu'il se passe, ils décident de traverser le pont qui devrait ensuite leur permettre de s'éloigner de cette folie… Mais sur leur route, ils croisent Hermann, un bull dog entraîné aux combats, qui traîne avec lui son propre humain, avec une chaîne…

Par Fredgri, le 12/04/2020

Notre avis sur l'album Rover Red Charlie

Le gros intérêt de cet album c'est l'idée qui tient tout le reste, décaler un récit post apocalyptique en mettant en scène une bande de chiens qui tente simplement de survivre sans comprendre complètement tout ce qui arrive. Pour renforcer tout ça, Ennis construit un langage propre aux animaux, ou les humains deviennent des "nourrisseurs", ou le fleuve devient le "plouf" etc. C'est assez bien vu, d'autant que c'est tout à fait plausible.

Cependant, il nous offre un récit assez convenu, en parallèle, qui peine à se lancer pour de bon sur une bonne moitié de l'album. On ne sait pas très bien ce qu'il veut nous raconter, ou cette petite troupe se dirige réellement. Après tout, il ne s'agit que de chiens qui mènent leur vie de chien, dans un cadre extrêmement dur et désespéré… Malgré tout, dans la seconde moitié, le récit devient plus dynamique, notamment avec l'arrivée de ce fameux Hermann, avec l'arrivée à la ferme etc.
Ennis ne promet à aucun moment un récit moralisateur, ni même métaphorique, il ne s'agit pas ici de tirer des grandes leçons sur l'humanité, ni même de nous sortir une apologie animalière, loin de là, juste de suivre le périple de trois amis qui tentent de saisir, au mieux de leurs faibles capacités dans quel monde ils se retrouvent désormais. Néanmoins, c'est peut-être ce manque de perspective qui marque le récit, tout du long, quelque chose qui nous permettent de prendre du recul, d'envisager une réflexion plus profonde…

Il n'en reste pas moins que Rover Red Charlie est un album assez atypique, qui offre un bon moment de lecture assez sympa, servi par un graphisme en couleur directe plutôt agréable et très expressif. Du bon boulot !

Si vous aimez Garth Ennis, dans ses albums moins conventionnels, moins ultra violents, moins gratuits, je vous conseille cette découverte !

Par , le