Romain et Augustin, un mariage pour tous

Dessinateurs :



Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Mirages

Genre :

Amour

Chronique sociale

Politique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782756051376

Résumé de l'album Romain et Augustin, un mariage pour tous

Romain et Augustin, c'est un couple qui s'est formé alors que chacun était un peu perdu et revenait de moments de leur vie pas tellement faciles. Un couple peut-être un peu versatile mais définitivement fort. De fait, quand Augustin demande Romain en mariage, le oui est immédiat mais n'est pas dénué de doutes et de remises en questions. Des questionnements sur soi, sur l'amour et sur ce qu'on veut faire de notre vie. Et à côté de ça, il y a les autres : la famille, les amis, les gens qu'on croisent dans la rue, qui débattent sur le mariage pour tous et de si l'homosexualité, c'est dégueu ou pas.

Par Placido, le 28/12/2013

Notre avis sur l'album Romain et Augustin, un mariage pour tous

Et ben voilà, le feuilleton BD Les Autres Gens n'a même pas fini d'être publié chez Dupuis (sur internet, c'est terminé depuis un moment, certes) que déjà un spin-off (pré-publié cet été sur le site du Nouvel Observateur) pointe le bout du nez. Spin-off car on va retrouver les mêmes personnages, pas tous, mais du moins toute la famille Islematy, Sarah, Kader, etc. Et là je me dis « oh ben non »! Déjà que ça commençait un peu à tirer sur la corde, on va pas se relancer dans une autre affaire. Ça tombe bien, Thomas Cadène ne nous propose pas ça. Car même si c'est globalement le même univers, avec des thématiques communes, l'approche est un peu différente, la narration n'est pas tout à fait la même et le but n'est pas le même. Il s'agit bien là d'un one-shot, d'une histoire construite en seul bloc et bien distincte de la série : Romain et Augustin, un mariage pour tous est tout à fait compréhensible sans avoir lu Les Autres Gens.

Ici, il ne va pas se passer moult événements à rebondissements, il ne va pas y avoir de plans machiavéliques montés par des fous furieux richissimes, on évoque d'ailleurs à peine la fortune gagnée au loto de Mathilde. Non, là on va parler « amour » et « politique ». C'est vraiment sur ces deux axes que s'articulent la bande-dessinée, astucieusement scindée en deux dessinateurs, Didier Garguilo assurant la partie colorée correspondant à l'histoire principale et donc au mariage, et Joseph Falzon, dont le noir et blanc correspond aux conversations filmées de Dimitri, le cousin de Romain.

Les qualités scénaristiques de Thomas Cadène sont encore une fois très visibles, il a beaucoup de choses à dire et sait les raconter à travers ses personnages. Les dialogues tapent juste et bien, c'est bavard mais pas inutilement verbeux, c'est militant (de gauche) mais pas rasoir. Et puis il y a quand même une belle réflexion sur l'amour, des déclarations assez fortes. Je pense notamment à celle de Romain, la veille du mariage, quand il est allongé dehors sur une couverture et qu'il parle à son cousin (enfin surtout à lui-même) de pourquoi et comment il aime Augustin. L'émotion est bien là !

Bon alors, je dois le dire, ce n'est pas non plus une histoire qui va vous retourner le bide et vous faire chialer, on est loin aussi de la BD de l'année en terme de mise en scène (quoiqu'on y retrouve quelques belles astuces) et d'illustration, mais cette lecture fait du bien. Un bon petit rafraîchissant intelligent qui fait que je ne peux pas vous le déconseiller.

Par , le