ROCKET GIRL #1 Time Squared

voir la série ROCKET GIRL
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

IMAGE

Genre :

Action

Aventure

Comics

Science Fiction

Sortie :
ISBN : 9781632150554

Résumé de l'album Time Squared

(Rocket Girl 1 à 5)
En 2013 New York a incroyablement évolué depuis qu'en 1986 la société Quantum Mechanics a définitivement modifié le monde moderne, le faisant glisser vers une technologie bien plus présente. Dans ce futur on forme une nouvelle catégorie de jeunes policiers appelés la "New York Teen Police Department". Parmi les jeunes recrues se trouve Dayoung Johansson, âgée de 15 ans et particulièrement vive et impliquée. Quand elle entend parler des magouilles de Quantum Mechanics elle décide d'aller y mettre de l'ordre en revenant en arrière, dans le temps. Mais son apparition en 1986 va davantage semer la zizanie qu'autre chose...

Par Fredgri, le 01/08/2014

Notre avis sur l'album Time Squared

Depuis Madame Xanadu on surveille Amy Reeder et son dessin très doux et sensuel. Certes l'épisode Batwoman n'a pas été très convainquant, mais c'était davantage du à une pression éditoriale un peu trop exigeante qu'autre chose. Toujours est-il qu'il y a deux ans, avec le très agréable one shot "Halloween Eve" chez Image, elle collaborait pour la première fois avec Brandon Montclare qui a auparavant pas mal travaillé pour DC et Marvel, que ce soit comme scénariste ou comme éditeur ! Un très beau comics qui démontrait déjà la belle énergie de ce duo qui revient ici aux commandes de cette nouvelle série: Rocker Girl !

Dès les premières pages nous plongeons dans le sujet, la jeune Dayoung arrive du futur, elle veut rétablir les choses et pourquoi ne pas chambouler le flux temporel par la même occasion ! Le but de la jeune fille est assez flou, c'est vrai, car quelles sont les véritables raisons de son voyage ? Empêcher Quantum Mechanics de se laisser corrompre par le pouvoir, empêcher la société d'évoluer vers ce qu'elle va devenir en 2013 ? Rendre justice ? Dayoung elle même découvre progressivement que ses desseins ne sont pas très clairs, qu'il va falloir s'adapter au fur et à mesure, au contact de ses nouveaux amis, quitte à les empêcher de découvrir ce qui va changer leur vie à tous et s'obliger à rester en 86 !

Le scénario démarre donc sur les chapeaux de roue, sans prendre le temps de véritablement souffler. Il faut dire que tous semblent boostés aux vitamines C, aux limites de l'hystérie joyeuse et enthousiasmante, ils sautillent, crient, tentent de comprendre ce qui se passe tandis qu'on dynamite le labo, qu'on les attaque dans leur appartement, qu'on voit soudain apparaitre des engins pilotés par des policiers du futur qui viennent poursuivre Dayoung en lui tirant dessus etc.
Vous l'aurez compris le rythme est très soutenu, très énergique ! Et c'est réellement très rafraichissant de se laisser emporter par ce récit, dans les traces de cette gamines survoltées.
En contre partie, Montclare ne prend pas assez de temps pour caractériser ses personnages, tout est tellement au service du rythme, d'une narration très dynamique que du coup on ne s'arrête pas assez pour découvrir ces protagonistes. Ce premier volume donnant ainsi l'impression de se dépêcher pour bien poser les bases et les différents enjeux. Cela donne une lecture assez rapide, presque jouissive.

Le retour à un comics décomplexé qui privilégie le mouvement à la réflexion pure !

En tout cas, Rocket Girl demeure une très bonne surprise. On attend avec impatience la suite des aventures de la jeune Dayoung !
Vivement la traduction française !

Par , le

Les albums de la série ROCKET GIRL