Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

KAMI

Genre :

Art Of

Inclassable

Manga

Sortie :
ISBN : 2351000455

Résumé de l'album Tome 1

 
Robot
tome 1 rassemble un grand nombre d’historiettes (ou épisodes n°1 d’histoires à suivre). Celles-ci sont dessinées par autant de mangakas aux styles tous bien différents...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album Tome 1

 
Robot
est un ouvrage d’anthologie manga. Rassemblant des travaux signés d’auteurs ayant le vent en poupe et venant du dessin ou de l’animation, il offre l’avantage de présenter de nombreuses choses toutes différentes et permet ainsi aux lecteurs de se faire une idée du style de ces auteurs, les invitant à pousser plus loin leur connaissance de ce que font d’autre ces artistes. 

Cet ouvrage est très agréable : il est d’un grand format et, chose assez rare dans le manga pour le souligner, il est totalement en couleurs. On profite ainsi pleinement du graphisme et il est plus aisé de regarder précisément les détails de ces dessins que s’ils avaient été imprimés sur des surfaces plus petites (eh, forcément !)

Par contre, et c’est le lot de ce genre de publications, on a assez peu de pages par épisode – pour les histoires à suivre – et c’est assez frustrant de devoir attendre. Enfin... pour les histoires qui plaisent !

Car si on y trouve du très bon et du bon, on tombe aussi, forcément, sur du moins bon. Mais là, c’est mon avis, of course ! Tous les auteurs m’étaient inconnus (c’est d’ailleurs aussi pour cela que ça m’intéressait, disons-le) et si je m’informerai sur les projets des uns, j’en oublierai par contre d’autres ! C’est "à la carte", en fonction des goûts de chacun...

A mi-chemin (tiers-chemin, devrais-je dire !) entre livre, magazine et catalogue, Robot est aussi, quand même, assez cher, mais l’objet-livre en lui-même le justifie bien, finalement.

Allez, et pour finir, un petit tour de piste non exhaustif !

J’ai bien aimé les dessins de Range Murata (qui me rappellent un peu l’ambiance et les couleurs de Miyazaki), ceux de Mami Itou et de sa nouvelle gore "Carogna" ou encore les douces aquarelles de Miggy.

J’ai apprécié les paysages de Sho-U Tajima mais je n’ai pas aimé ses personnages, par contre, dont la qualité d’exécution, moins fine à mon sens, les fait contraster avec les environnements dans lesquels ils sont mis en scène.

Beaux dessins aussi de Maeshima Shigeki et de Yasuto Miura, mais scenarii assez incompréhensibles de par leurs découpages complètement déroutants !

Mention très bien aussi pour Haccan ou Suzuhito Yasuda.

Virées sexy, enfin, avec Okama, Yu Kinutani ou les esthétiques dernières planches signées Kei Sanbe (attention, au fait : il est vrai que Robot n’est peut-être pas à laisser entre les mains des plus jeunes...)

Je ne m’étendrais par contre pas sur les autres sur lesquels j’ai moins flashé, voire par lesquels je n’ai pas du tout été attiré.

Voilà. Vous l’avez ressenti : pour un rapide voyage dans un manga pluriel où vous trouverez forcément au moins un truc qui vous bottera et vous donnera envie d’aller plus loin, embarquement immédiat avec Robot !
 

Par , le

Les albums de la série ROBOT