ROBIN #1 Les trois bâtards

voir la série ROBIN
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

12bis

Genre :

Aventure

Classique

Médiéval

Sortie :
ISBN : 9782356480378

Résumé de l'album Les trois bâtards

En cette belle journée de printemps 1175, l’intendant Loxley vient annoncer la mort du Comte Robert de Huntington. Son oncle, Philippe, sait que la dernière barrière pour obtenir le titre de Comte est le tout jeune héritier de Robert, qui vient de naître. Son père n’a pas eu le temps de le déclarer, tout à la douleur de la perte de son épouse, morte en couche. Nul ne connaît donc son existence, si ce n’est l’intendant. Philippe lui ordonne de le supprimer. L’intendant s’y refuse et lui propose de garder le secret en échange de la vie sauve de l’enfant. Il confie alors le bébé à son frère, maître archer à Nottingham. C’est ainsi qu’à peine né le jeune Robert, rebaptisé Robin, part pour une nouvelle vie.

La vie, justement, n’a pas épargné la jolie Scarlett qui appel à l’aide devant l’abbaye. Elle porte, en effet, l’enfant du maître des lieux, qui refuse évidemment d’admettre les faits, la laissant enfanter, puis mourir, à même le sol. Mais le petit Will survit et est adopté par les moines. Parmi eux, un certain frère Tuck…

Enfin, il y a Petit-Jean, fils du shérif, ou plutôt de son épouse, qui a fauté. Il le paiera un jour très cher.

Mais pour l’heure, ces trois enfants grandissent et filent, sans le savoir, vers leur célèbre destin. Ils y croiseront le futur Roi Richard Cœur de Lion et son vil frère, Jean.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Les trois bâtards

Vous l’aurez immédiatement compris, cette nouvelle série est dédiée à un héros célèbre, Robin des Bois. Autant dire que le pari est osé pour Boisserie et Héloret ? Tenter une nouvelle adaptation de ce récit légendaire apparaît comme une initiative risquée. En effet, Robin a été mitonné à bien des sauces et les versions en bande dessinée sont déjà légion.

J’avoue, pourtant, avoir ouvert le livre sans trop de circonspection. Boisserie n’est pas le dernier auteur venu, loin s’en faut. Et puis le dessin m’a tout de suite donné envie d’entrer dans l’histoire. S’il est assez classique, il n’en reste pas moins très joli et parfaitement maîtrisé.

J’ai donc entamé ma lecture, curieux de voir où mènerait la légende. Cette balade au pays des Saxons et des Normands s’est immédiatement montrée attachante. On a beau connaître les noms des personnages, l’histoire imaginée par Boisserie nous comble par sa fraicheur. Les aventures de ces gamins sont racontées avec brio par le scénariste qui revisite le mythe à sa manière.

Les histoires de nos héros ne sont pas forcément originales (elles en rappellent bien d’autres du même registre), mais elles sont très bien contées et l’on prend un réel plaisir à suivre les personnages depuis l’enfance jusqu’à l’adolescence, moment où leurs vies vont être bouleversées, les poussant à devenir des hors-la-loi.

Mais ce sera pour le tome suivant. Pour l’heure, laissons la légende s’installer et amusons nous des frasques de ces jeunes qui ne se connaissent pas encore. Suivons Robin à la cour du Roi, soupirons devant son premier baisé avec Marianne (déjà !), frissonnons devant la fourberie précoce de Jean et respirons un bon coup en courant à travers les bois. Que pensez-vous de ce programme ? C’est frais, c’est sympa, alors ne nous en privons pas !

Par , le

Les albums de la série ROBIN

Nos interviews liées

Interview de Pierre Boisserie pour sa série Voyageur Oméga

Sceneario.com : 13ème album de cette série, Voyageur Oméga représente pour les lecteurs la fin de l'aventure de Vedder, est-ce qu'il est facile de laisser un personnage vivre sa vie en toute indépendance après 5 ans d'aventures passionnantes?

Pierre Boisserie : C’est un mélange étrange de soulagement que cette aventure ait été menée à son terme dans les meilleures conditions possibles et de regret de quitter ces personnages auxquels nous nous sommes attachés depuis sept ans en ce qui me concerne. Sceneario.com : Dès que l'on se lance dans les voyages dans le temps, l'histoire peut rapidement devenir fort complexe, comment avez-vous travaillé pour garder le fil et la cohérence à un scénario qui se développe dans l'espace et le temps?

Pierre Boisserie : Avec Eric, nous nous sommes fixé un modus operandi dès le début de l’écriture [...]

Lire la suite ›

Pierre Boisserie répond à nos questions sur Flor de Luna

Sceneario.com : Bonjour ! Et merci d'avoir accepté de répondre à nos questions ! Pourquoi avoir choisi une nouvelle collaboration avec Eric Stalner, qui, s’il est un artiste prolifique, n’en est pas moins très occupé ? 

Pierre Boisserie :
  En fait, les choses se sont faites un peu progressivement. Au départ de ce projet, il y avait le désir de Jacques Glénat de faire une saga autour des cigares, dont il est amateur, et Cuba, dans l'esprit des "Maîtres de l'Orge". Il m'a sollicité, mais étant à l'époque déjà engagé sur d'autres projets, et ne connaissant pas grand chose à l'univers de cigares, j'ai proposé à Eric d'écrire ensemble le scénario, lui-même étant aussi un amateur de cigares. A partir de là, Jacques a fait le forcing pour qu'Eric s'investisse aussi dans le dessin [...]

Lire la suite ›