L'explorateur maudit

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

Explora

Genre :

Aventure

Biographie

Document

Historique

Sortie :
ISBN : 9782344006184

Résumé de l'album L'explorateur maudit

Le 10 novembre 1891, Arthur Rimbaud décède à l’hôpital de la Conception à Marseille après avoir subi une amputation de la jambe droite due à une tumeur au genou.
Ses derniers jours ont été empreints d’un mélange de délire et de lucidité où il laisse entendre qu’il a laissé en Afrique quantité de poèmes, des biens et de l’argent. Sa sœur, exécuteur testamentaire va dépêcher sur place Valentin Bracq, un ami d’enfance de Rimbaud qui débarque à Harar quelques mois plus tard.

Par Olivier, le 21/02/2016

Notre avis sur l'album L'explorateur maudit

Valentin part sur les traces de Rimbaud à la recherche d’hypothétiques et mythiques poèmes, une quête qui va l’entrainer sur les traces d’un Rimbaud explorateur d’une région qui était encore à l’époque très mal connue, l’Ethiopie.
On connait Rimbaud le poète, son amitié tumultueuse avec Verlaine, on sait qu’il abandonna l’écriture pour partir en Afrique faire du trafic d’armes, une seule fois en fait pour le Roi Ménélik.
Il parcouru pendant 10 ans la région entre Aden et Harar et sur cette période africaine, la dernière de sa vie passionnée, on ne retient que le trafic d’armes, on a même prétendu qu’il s’était livré au trafic d’esclaves certainement parce que cela correspond avec son image de poète maudit.

Philippe Thirault, nous dévoile une facette plus réaliste de celui qui, toute sa vie durant fut toujours un voyageur.
En envoyant sur la piste du poète cet ami qui va suivre les traces de Rimbaud, il retrace son parcours africain et notamment son incursion en Ogadine, vaste région encore inexplorée à l’époque et sur laquelle Rimbaud écrira un rapport qu’il enverra à la société de géographie.
Rimbaud voyageur de commerce, explorateur, observateur curieux et attentif qui apprends la langue indigène et qui s’ennuie. C’est cet ennui, poison qui le ronge, qui l’entraine vers cette nouvelle occupation de l’esprit, tracer des cartes, faire des relevés, prendre des photos et commenter les us et coutumes des tribus rencontrées.
C’est un voyage à rebours qui se lit comme une grande aventure, une incursion dans une Afrique où seuls quelques européens ont pénétré essayant de développer le commerce où véritables explorateurs.
La route de Valentin croise les différents personnages qui ont côtoyé Rimbaud et leur discours éclaire la vie, l’état d’esprit et les motivations qui animèrent le poète durant les dernières années de sa vie.

Animée par le dessin de Thomas Verguet qui apporte par son découpage à la fois une dynamique et une vision d’un voyage au long cours, au lent cheminement du pas des chameaux, cet album de la collection Explora se lit avec grand plaisir.
Rimbaud est une aventure humaine, une invitation au voyage sur les pas d’un des plus grands auteurs français
Si les deux auteurs ne prétendent pas faire œuvre d’historien ou de biographes, ce sont avant tout des raconteurs d’histoires, ils basent le récit sur des faits réels et offrent aux lecteurs à la fin de l’album un dossier historique de Christian Clot, explorateur et écrivain.

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec Steve Cuzor et Philippe Thirault pour O BOYS

Sceneario.com : Bonjour Philippe et Steve, vous commencez à vous forger une certaine réputation au sein du monde du 9ème art. Pouvez-vous nous conter vos ascensions respectives en ce milieu bien fourmillant ?
Philippe Thirault : J’ai eu la chance de commencer aux Humanos, il y a 10 ans tout juste, à une époque où les éditeurs Sébastien Gnaëdig (aujourd’hui Futuropolis) et Philippe Hauri (aujourd’hui Glénat) y travaillaient. Ils ont tous les deux "couvé" ma première série : Miss. Cette série a eu un beau succès critique mais surtout a été repérée chez les auteurs. Mes dernières collaborations avec des dessinateurs de la qualité de Steve Cuzor, Lionel Marty ou Bruno Duhamel ont pu avoir lieu parce que ces dessinateurs avaient apprécié Miss lors de sa parution. Cette série m’a donc apporté énormément et a été un précieux sésame [...]

Lire la suite ›