RG #1 Riyad-Sur-Seine

voir la série RG
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GALLIMARD

Collection :

Bayou

Genre :

Document

Policier

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782070579075

Résumé de l'album Riyad-Sur-Seine

Cela fait un moment que Pierre Dragon fait partie des Renseignements Généraux (RG). Comme souvent, il est sur une planque avec ses collègues, Cyril et Bernard. Tous les 3 appartiennent à une cellule spéciale dont la mission est de surveiller un groupe de trafiquants qui sont peut être liés à une affaire de terrorisme.

Par Berthold, le NC

Notre avis sur l'album Riyad-Sur-Seine

J'aime bien ces romans ou films policiers où cela sent le vécu. Pas comme ce genre où l'on voit deux flics totalement différents qui se vannent toutes les 5 minutes et qui explosent 10 à 15 méchants toutes les 10 minutes. Certes, c'est distrayant mais bon... Souvenez-vous des films comme Serpico avec Al Pacino ou comme L' année du Dragon, ou tout récemment le 36, Quai des orfévres d' Olivier Marchal, un ex-policier d' ailleurs.

J'ai lu dans une revue que Frederik Peeters allait dessiner et co-écrire une nouvellle série RG avec un policier des RG, Pierre Dragon et je me suis dit "cela doit pas être mal, ça". Connaissant le boulot de Peeters ; Lupus, Koma bin, cela doit être assez prometteur. Et bien, après lecture, je suis encore sous le choc. C'est vraiment fort réussi. C'est du très "bon cinéma", pardon, du très bon roman  dessiné policier. Je vous le dis : dès que vous ouvrez la première page, vous ne pourrez plus la refermer.

C'est Joann Sfar qui est à l'origine de ce projet, comme il le dit dans la préface. Il a fait connaissance avec Dragon puis l' a présenté à Frederik Peeters. RG est donc une oeuvre de fiction, certes, mais nous y sentons le vécu de l'auteur. Il y apporte son expérience, ses anecdotes. Il décrit le quotidien des planques, des rencontres, des rencarts avec les indics. Il montre aussi l'homme. Dragon est divorcé, il a une fille. RG montre aussi les coups tordus, les magouilles politiques qui parfois entravent le travail des policiers. 

J'ai bien aimé le passage où les agents du F.B.I. viennent à Paris et découvrent la ville en compagnie de Dragon : ah, les kebabs ! La tête que font  les agents spéciaux Tarby et Kohl ! Dragon parle aussi de comment est venu sa vocation. En fait, je vous le redis, mais tout est intéressant ici. Lisez le donc ! Et puis, il y a le superbe travail graphique de Peeters. Il a su faire la part des choses entre le reportage et les ficelles du polar. Son dessin est vraiment à la hauteur.

C'est mon coup de coeur de cette semaine. Je vous le conseille fortement.

Le tome 2 est annoncé : Bangkok-Belleville. J'ai déjà hâte de l'avoir dans les mains celui-là. C'est chez Gallimard dans la collection Bayou qui est dirigé par Joann Sfar.

Par , le

A la base je ne suis pas forcément un fan absolu des séries policières pseudo-réalistes, néanmoins en lisant RG je me suis laissé convaincre par ce personnage, cette vision de la vie et surtout le rythme tranquille de cette histoire. On a l'impression d'avoir vu ces situations des milliards de fois, tant la télé et le cinéma ont banalisé ce quotidien de flic, ces heures passées à observer tel ou tel suspect. Mais ici, rien n'est vraiment longuet, le narrateur a une façon bien à lui de raconter tout ça, mi-humour mi-cynisme, on se croirait presque dans un vieux Hammett, version Paris ! Il s'agit peut-être en effet du premier véritable projet de Dragon, malgré tout c'est un vrai coup de maître, car son écriture est très fluide, très dynamique, il sait poser ses personnages, leur donner suffisamment de vie pour les rendre attachant et Peeters est parfait pour transcender tout ça, son trait se fait peut-être moins intimiste et ce projet est certes plus une commande qu'autre chose, néanmoins ses planches sont vraiment très vivantes et chaleureuses, ses couleurs retranscrivent parfaitement les différentes ambiances, ce qui donne à la finale un remarquable album que je vous conseille fortement !

Par , le

Les albums de la série RG

Nos interviews liées

Entretien avec Frederik Peeters pour Aâma

Sceneario.com : Avant de se lancer véritablement dans le cœur de cette interview, pouvez-vous nous dire comment vous êtes entré dans le monde de la bande dessinée ?
Frederik Peeters : J'ai toujours raconté des histoires en bandes dessinées depuis que je suis tout petit. Ma mère possède une bd que j'ai faite à l'âge de 7 ans. Je n'ai jamais arrêté depuis. A l'école, le soir, tout le temps. Mais je n'ai commencé à me poser la question d'en faire un métier que vers l'âge de 18 ans. Et puis nous avons progressivement créé les éditions Atrabile avec des copains, en commençant par des fanzines agrafés.
Sceneario.com : Qu’est-ce qui vous attirait en particulier dans la bande dessinée plus que dans une autre discipline artistique ?
Frederik Peeters : Je pense que le dessin a toujours été lié pour moi au fait de raconter des histoires, d'exprimer des idées et des sensations [...]

Lire la suite ›