REVEREND D #1 Apocalypse

voir la série REVEREND D
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

PIKA

Genre :

Fantastique

Manga

Sortie :
ISBN : 9782811610845

Résumé de l'album Apocalypse

Depuis quelques temps, un phénomène étrange et inquiétant se produit dans les environs de Nakano. Des gens sont retrouvés morts, leur corps en partie désintégré ou, plutôt, transformé en sable rouge. Deux frères, jumeaux, enquêtent sur ces morts mystérieuses. Ils sont exorcistes et soupçonnent la secte des Enfants de Salomon d’être à l’origine de ces meurtres.

Ces deux hommes ne savent pas encore qu’ils vont bientôt rencontrer une lycéenne qui pourrait bien les aider dans leur quête. Elle s’appelle Yui. Et si elle semble avoir une vie identique à tous les jeunes de son âge, elle se garde bien de dire qu’elle dispose, en fait, d’un pouvoir, celui de voir le futur proche. Un talent qui, jusque-là, lui a surtout porté préjudice.

Par Legoffe, le 06/01/2013

Notre avis sur l'album Apocalypse

Cette nouvelle “série” (prévue en seulement deux tomes) n’est pas l’oeuvre d’un inconnu puisqu’elle est signée de l’auteur du célèbre GTO. Tôru Fujisawa donne ainsi dans un autre registre, et il le fait avec une certaine réussite.

L’histoire de départ, sans être révolutionnaire, offre des points d’accroche intéressants. Le lecteur ne manquera pas d’être intrigué par cette affaire de sable rouge (puis de sable noir) et par cette secte mystérieuse.

L’ensemble s’avère assez distrayant, notamment grâce à quelques étranges créatures alliées des exorcistes (et qui ressemblent à des petits cochons) et grâce au naturel de Yui. Il y a un peu d’action et de l’humour.

Tout n’est pas, cependant, parfait. Côté personnages, si Yui pourra plaire, ce ne sera pas le cas des frères jumeaux qui sont assez froids et insipides. Un point que l’on peut regretter, tout comme on regrettera que le scénario ne soit pas plus abouti. Avec de telles idées de départ, il était possible de réaliser un livre plus complexe, des scènes plus fouillées.

Ce manga ne restera donc finalement qu’une assez bonne récréation, servie par des dessins plutôt réussis. Mais peut être n’était ce là que le seul but de Fujisawa, s’amuser un peu en attendant de retourner à ses séries habituelles ?

Par , le

Les albums de la série REVEREND D