Réinventer la Bande dessinée

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Didactique

Essai

Exercice de style

Sortie :
ISBN : 9782756069388

Résumé de l'album Réinventer la Bande dessinée

On se souvient de Scott McCloud grâce à son monumental "L'Art Invisible" et plus tard par la suite "Faire de la Bande dessinée", il a permis aux lecteurs de porter un nouveau regard sur la BD en décortiquant les mécanismes du 9e Art. Dans "Réinventer la bande dessinée", il décrit les douze révolutions qu'il appréhende dans la création, la lecture et la perception de la BD...

Par Fredgri, le 09/02/2016

Notre avis sur l'album Réinventer la Bande dessinée

Dans "Réinventer la bande dessinée" Scott McCloud fait le point sur "l'état" de la bande dessinée actuelle, ou tout du moins sur le marché américain à la fin des 90's. Ensuite, il établit un certain nombre de théories sur le potentiel qui peut amener ce média, encore jeune, à évoluer, à s'adapter aux nouveaux marchés. Mais il ne se borne pas à n'aborder son sujet que sous l'angle du créateur, car les enjeux concernent aussi le lecteur et l'éditeur !

Il revient donc sur L'Art invisible, redonne les bases qui constituent son discours. McCloud établit à nouveau un historique de la BD en insistant sur les principales étapes de cette histoire, sur l'évolution de l'édition, de la notion d'auteur, et sur ce besoin d'aborder de nouveaux champs d'expérimentation.
On retrouve donc la même audace didactique que dans les précédents volumes, même si on a aussi le sentiment qu'il se répète beaucoup, qu'il ressasse pas mal de choses. De plus, une grande partie de ce discours est très daté, car pas mal de choses qu'il "prophétisent" se sont depuis concrétisées, avec d'autres pistes, d'autres dynamiques ! En plus, ce regard qu'il pose ne concerne que le marché américain, ce qui a tendance à sérieusement limiter la portée des idées, de l'éternel débat sur l'aspect purement culturel de ce discours !

Mais le propos reste néanmoins très actuel, globalement, comment cet art peut-il atteindre son plein potentiel, tant créativement qu'économiquement ? Quelles sont les pistes à explorer, les remises en question, les enjeux futurs ?

McCloud se positionne donc comme une sorte de conscience du média, qui a pour objectif d'ouvrir l'esprit du lecteur afin qu'il cesse d'envisager la bande dessinée d'une façon étriquée, qu'il ai davantage confiance dans cette richesse qui ne demande qu'à s'exprimer. Toutefois, il insiste aussi sur le fait que cette vision obtuse est aussi très présente chez les auteurs et les éditeurs.

Malgré la très grande érudition de l'auteur, malgré cette énergie mise dans la forme de son discours très didactique, il faut suivre, car il y a beaucoup de références, de comparaisons, c'est très riche.

Alors bien sur, le fait d'utiliser la bande dessinée pour parler de la bande dessinée reste une excellente chose, car on lit ce volume, complètement pris dans les démonstrations très explicites et remarquablement mises en scène. Il illustre immédiatement ce qu'il veut exprimer et c'est parfait, même si le propos reste dense et extrêmement pertinent !

Très conseillé pour tout amateur de bande dessinée.

Par , le