L'envoyé du diable

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Comics

Polar

Suspense

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782413044833

Résumé de l'album L'envoyé du diable

Ethan Reckless rencontre Linh Tran à la bibliothèque de Santa Monica. Il cherche un mari prétendument mort et il espère que la jeune femme pourra lui ouvrir les archives locales. Très vite, ils se découvrent des affinités et finissent par sortir ensemble. Un matin, Linh confie à Ethan que sa sœur a mystérieusement disparu huit ans plus tôt, alors qu'elle venait de partir pour Hollywood, afin de faire carrière dans le cinéma. L'ancien agent du FBI lui propose de mener l'enquête… Plus il avance, plus ses découvertes lui font craindre le pire pour la starlette…

Par Fredgri, le 12/02/2022

Notre avis sur l'album L'envoyé du diable

Comme à son habitude, le duo Brubaker/Phillips nous entraîne dans un polar simplement parfait, complètement inscrit dans la tradition du roman noir, avec tous les codes qu'il faut ! Le tout saupoudré d'une touche de désillusion. Car le monde dans lequel évolue Ethan Reckless est celui du rêve américain brisé par ses propres illusions. Une jeune femme, la tête pleine de rêve, pleine de bonté, monte à Hollywood pour faire son bout de chemin et tombe malheureusement entre les mains d'une secte sataniste… !

Il n'est donc pas question d'un conte de fée, mais bel et bien d'une plongée dans les tréfonds de cette industrie du rêve, entre les mains de producteurs sans scrupules… On a peut-être le sentiment que Brubaker, néanmoins, entretient un schéma mille et une fois rabâché, qu'il pousse des portes grandes ouvertes, sans beaucoup d'audace de fond… Malgré tout, son écriture ne perd rien de sa puissance, sèche et captivante ! Le récit est rondement mené, avec un rythme qui ne ralentit que brièvement. En même temps, le personnage d'Ethan prend une nouvelle fois du relief dans sa relation avec Linh et cet acharnement qu'il met dans sa mission pour retrouver le belle Maggie, prise dans un engrenage obscure et particulièrement nauséabond !

Mais il ne faut pas attendre à tout prix de l'originalité dans ces projets. Brubaker et Phillips s'inscrivent d'emblée comme des héritiers modernes des grands maîtres de la série noire. Tout l'intérêt va donc découler de l’efficacité du récit, des ambiances et de la personnalité des auteurs qui se dégage au fur et à mesure de la lecture !

Si vous ne connaissez pas encore, je ne saurais assez vous conseiller de vite plonger dans Hollywood des années 70/80, l'inquiétant miroir d'une Amérique en perte d'illusion !

Par , le