Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Espionnage

Politique

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505008033

Résumé de l'album Tome 1

11 septembre 2001.
La deuxième tour du World Trade Center vient de s'écrouler. John Geb est l’un des secouristes de cette journée. Il arrive même à sauver une femme dont la voiture est écrasée par un pylône de béton. Il la sort juste avant que l'auto n'explose.

Une dizaine d'années plus tard.
John Geb est docteur urgentiste dans un hôpital de New York. Il est fier de son fils, Ethan, qui fait partie de la police de la ville. Mais ce jour là, alors qu'il lui rend visite, il découvre que le FBI le recherche et découvre de la drogue chez lui. Ethan est arrêté, jugé et envoyé en prison. Mais, il ne tarde pas à s'évader avec un groupe de détenus.
John n'a plus de nouvelles, jusqu'au jour où une ambulance amène les victimes d'un attentat à la roquette. Parmi les deux blessés graves, se trouve son fils Ethan. John n'arrive pas à sauver le deuxième homme et le docteur qui s'occupe d'Ethan lui apprend que son fils est dans le coma.
Deux agents du FBI viennent sur place et sortent le médecin de la pièce. John va les surveiller et apprendre que le FBI a mis au point une sorte d'appareil, nommé Re-Mind, qui permet de voir défiler sa vie avant de mourir. Et cela risque d'être pratique pour découvrir ce qu'il s'est passé, ou pour avoir des renseignements. Ainsi, John va découvrir que son fils était en réalité un agent infiltré dans un groupe terroriste nommé "Ciel Noir". Les hommes du FBI veulent donc que l'on débranche Ethan, pour qu'il meure, et que les derniers moments de sa vie apparaissent sur la machine.
John ne peut accepter cela. Il ne lui reste plus qu'une solution : fuir avec son fils...

 

Par Berthold, le 21/03/2010

Notre avis sur l'album Tome 1

Ce mois d'avril 2010, Dargaud va vous proposer une nouvelle série intitulé Re-Mind. C'est un thriller d'anticipation qui s'avère, au vu de ce premier tome, d'une excellente facture. Déjà, ce tome 1 vous invite à suivre une trame fort prenante et où vous serez pris dans une atmosphère assez oppressante au suspense d'une rare efficacité.

Le scénario est signé d'Alcante, auteur de Pandora Box et de Jason Brice. Il va nous plonger, d'entrée, dans un récit fort palpitant. Même les meilleures séries américaines n'ont pas vraiment atteint ce niveau.
Je dois bien avouer que ce tome 1 s'avère être une bonne surprise. Au départ, je me suis dit que cela allait être un thriller classique, comme les autres. Je me suis donc trompé. Nous allons découvrir la relation d'un père et son fils, un père prêt à tout pour ne pas perdre son fils.
Nous allons découvrir que le FBI a mis au point une machine, le "Re-Mind" qui permet d'enregistrer la vie d'une personne juste avant qu'elle ne meure.
A partir de cette légende qui dit qu'au moment de mourir, nous voyons défiler notre vie, Alcante va donc imaginer cette machine. Cela me rappelle un peu le film de Spielberg inspiré par l’œuvre de P.K.Dick, Minority Report où là, les crimes étaient empêchés juste avant qu'il ne soit commis. Mais Alcante signe un scénario plutôt réussi dans le genre.

Vous connaissez Andrea Mutti ? Le dessinateur de Section financière, Nero, Le syndrome de Caïn ou encore de Break Point est donc un expert en matière de thriller. Encore une fois, il va mettre son talent et l'efficacité de son graphisme au servie d'une excellente histoire bourrée d'énergie, d'émotions et de suspense. Le lecteur sera donc comblé par de très belles scènes d'actions. L'amateur ne sera donc pas déçu.

La seconde partie de ce diptyque sortira cette année aussi. Vous n'aurez donc pas à attendre trop longtemps pour la suite.

Alors, ne tardez pas ! Procurez vous au plus vite ce Re-Mind ! Vous verrez, vous ne serez pas déçu !

 

Par , le

Les albums de la série RE-MIND

Nos interviews liées

Bollée et Alcante, deux scénaristes dans l'univers de XIII

Sceneario.com : Bonjour, merci de nous accorder cette interview à l’occasion de la 5è édition du Comic Con où pour la première fois une bande dessinée franco-belge est mise à l'honneur.
Sceneario.com : Comment avez-vous été castés pour la série dérivée XIII Mystery ?

Alcante : Moi ça remonte à fin 2006, j’avais fait la connaissance de Jean Van Hamme suite à la parution de mon premier livre. En fait l’attachée de presse de Dupuis savait que j’étais un grand fan et elle s’était arrangée pour qu’on puisse aller manger ensemble un midi pendant une journée presse. Donc nous avons fait connaissance, le courant est bien passé. Lui à l’époque avait annoncé qu’il allait arrêter Thorgal et j’étais intéressé par reprendre éventuellement cette série et c’était très ambitieux de ma part parce que…
Bollée : (en riant) : Oui, tu t’es dit « oh bah oui, carrément, allons-y ! » [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante et Fracis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard

Interviews de Didier Alcante et Francis Valles pour le tome 3 de RANI aux Editions du Lombard. (Interview de l'Editeur)
[...]

Lire la suite ›

Andréa MUTTI Pour Re-Mind chez Dargaud

Sceneario.com : Bonjour, Andrea. Apres avoir collaboré entre autres avec Saimbert, Malka ou Tackian, te voici avec une nouvelle série au coté du scénariste Alcante pour Re-Mind (chez Dargaud). Comment t’es tu retrouvé sur le projet ? Andréa Mutti : J'étais en contact avec Didier. Il cherchait un dessinateur pour sa nouvelle série. C'est Matteo Alemanno qui nous a présentés. Mon style lui plaisait et il a pensé qu'il conviendrait au projet. Quand j'ai lu ce projet, je l'ai trouvé vraiment intéressant, très moderne et avec de beaux personnages. Une belle idée avec une écriture fluide, très proche des séries TV les plus populaires. Bref, c'était vraiment cool !!... Sceneario.com : Re Mind est un thriller fantastique. Penses tu qu’une machine comme la Re Mind soit possible un jour ? Andréa Mutti :Un appareil aussi [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante Pour Re-Mind chez Dargaud

SCENEARIO.COM : Bonjour Monsieur Alcante. Nous vous retrouvons sur une nouvelle série chez Dargaud : Re-Mind ; comment est né ce projet ?
Didier Alcante:Honnêtement, je ne m’en souviens plus trop. Je me rappelle juste que quand j’ai trouvé cette idée de technologie - permettant d’enregistrer ce fameux film de sa vie qu’on voit défiler devant nos yeux juste avant de mourir -, je me suis dit que je tenais quelque chose d’intéressant avec ça. J’ai ensuite développé une histoire partant de là, et elle a immédiatement attiré l’attention de Yves Schlirff, le directeur éditorial de Dargaud. Et voilà. SCENEARIO.COM :Re Mind est un thriller d’anticipation ? Qu’elles ont été vos influences ?
Didier Alcante:C’est effectivement un thriller à la « 24 heures chrono », mais avec un petit piment qui est apporté par une technologie fictive [...]

Lire la suite ›

Nicolas Tackian et Andréa Mutti

Sceneario.com : Comment est né le projet Syndrôme de Caïn et la Collection Terres Secrètes?
Nicolas Tackian : En fait l'idée était de proposer à Soleil une collection qu'ils n'avaient pas encore, une collection qui aborderait les thèmes fantastiques ésotérique, mais en ayant une réflexion afin de ne pas faire ce qui existait déjà, car de nombreux éditeurs le font déjà et le font très bien, et ça marche très bien. Comme c'est un secteur qui marche, avec beaucoup d'histoires à raconter, beaucoup de choses à dire et que les lecteurs sont intéressés et aiment bien, avec un vivier de lecteurs aussi gros que celui de l'Héroïc Fantasy qui est le domaine traditionnel de Soleil, je voulais donc essayer de mettre en place une collection, avec à la fois des séries classiques en X tomes, 4 tomes, 6 tomes, dont le Syndrôme de Caïn est un exemple, et une série de oneshots permettant ainsi aux lecteurs d'avoir des histoires longues et des histoires courtes [...]

Lire la suite ›

Didier Alcante

Interview pour sceneario.com 14/03/2006


Sceneario.com: Didier Alcante, voilà que les deux derniers tomes de ta série Pandora Box viennent de sortir, quelles sensations ressens tu aujourd’hui que tu es arrivé au bout du travail ?
Didier Alcante:
Il y a plusieurs sentiments qui s’emmêlent. Tout d’abord, sans fausse modestie, quand même une certaine fierté d’avoir réalisé ces 8 albums. Je crois qu’il s’agit d’un beau début J. Mais je suis également un peu triste de devoir tourner cette page, car j’ai pris beaucoup de plaisir à travailler avec toute l’équipe de Pandora Box : dessinateurs, coloristes, sans oublier l’équipe de Dupuis, avec qui j’ai eu de très bons contacts. Et puis il y avait une certaine effervescence puisqu’on a sorti ces 8 albums en à peine un peu plus d’un an. Maintenant, ça va redevenir plus calme… Mais pas trop j’espère ;-)


Sceneario [...]

Lire la suite ›

Didier ALCANTE, Pandora Box la suite...

Sceneario.com: Didier, nous vous retrouvons avec les tomes 3 et 4 de Pandora Box... La sortie de 2 nouveaux tomes vous a-t- elle procurée les même sensations que pour les 2 premiers?
Didier Alcante: Globalement oui. Disons que j’étais un peu moins impatient que la première fois, mais peut-être un peu plus nerveux, car comme la critique a quand même été très positive (globalement) pour les deux premiers tomes, j’avais un peu peur que les gens soient déçus par les tomes 3 et 4. Heureusement, ce n’est apparemment pas le cas ;-)

Sceneario.com: Avec un peu de recul, êtes vous satisfait du travail réalisé?
Didier Alcante: Oui, globalement je suis très satisfait. Comme je suis plutôt perfectionniste, il y a certaines choses que j’essayerais peut-être d’améliorer si je devais recommencer, mais globalement je suis très content.

Sceneario.com: Le public a-t-il bien suivi cette série? L’accueil a-t-il été bon?
Didier Alcante: Je n’ai pas encore des chiffres de vente, mais Dupuis a déjà réimprimé les deux premiers tomes et a quasi doublé les tirages pour les tomes 3 et 4, c’est un excellent signe [...]

Lire la suite ›

Andrea MUTTI: quand un italien débarque chez les français...

Sceneario : Bonjour Andréa, peux tu te présenter en quelques mots?
Andréa Mutti : Bonjour à tous et merci pour votre accueil sur votre site. Bon, j’ai 30 ans, je suis marié et j’ai un petit garçon. J’habite à Brescia (Italie). Je suis géomètre de formation et j’ai étudié à l’école Ruben Sosa les comics, les illustrations et l’art pendant 3 ans, j’avais à l’époque 16-19 ans !. J’ai commencé aussitôt mes premières publications en petit strip dans un journal appelé Periferia, c’était en 1991.
Après j’ai collaboré avec les éditions Xénian pour une série de super héros du nom de DNAction (1992). J’ai dessiné 2 histoires d’horreur pour Demon-Story pour l’éditeur Fenix et pour le même éditeur une série de SF-Polar appelé Hell’s Patrol. (J’ai écrit deux histoires).
Le grand saut a été avec Star Comics éditions, où j’ai écrit Hammer deux histoires de SF et aussi Lazarus Ledd deux histoires de SF-Polar.
Après cette super expérience j’ai commencé une longue collaboration avec Bonelli éditions avec SF Nathan Never [...]

Lire la suite ›