Un imaginaire musical

Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

DELCOURT

Genre :

Biographie

Historique

Musique

Sortie :
ISBN : 9782413013372

Résumé de l'album Un imaginaire musical

On est en 1936, Ravel entretient une correspondance avec son fidèle ami et disciple Roland-Manuel, il en profite pour lui conter son histoire, sa jeunesse, ses premiers pas dans la musique, ses rencontres, on assiste à la création de Gaspard de la nuit, de Daphnis et Chloé, du Concerto pour la main gauche et du fameux Boléro. On entre dans l'Histoire de la musique par la grande porte, on y croise Debussy, Fauré, Ida Rubinstein, Colette…

Par Fredgri, le 27/09/2019

Notre avis sur l'album Un imaginaire musical

Une très belle découverte que ce magnifique album au graphisme somptueux et à la narration particulièrement inspirée et fluide !

« Ravel, un imaginaire musical » nous immerge dans la vie du grand musicien. Pour les besoins de cette biographie dessinée, les auteurs imaginent un dialogue entre Maurice Ravel et son ami et ancien élève Alexis Roland-Manuel, à qui il va progressivement raconter sa vie.
Maurice Ravel nous apparait alors comme un évocateur inspiré, un brin nostalgique, mais toujours conscient des différentes étapes qui l'ont amené à être le grand musicien qu'il fut, avec quelques belles anecdotes sur sa jeunesse et sur ses rencontres.
On découvre néanmoins que le succès fut long à venir pour Ravel qui fut assez régulièrement décrié, comparé à Satie, à Debussy qui apparaissent dans quelques scènes de l'album.

Au graphisme, on rencontre Aleksi Cavaillez qui fait une interprétation absolument magnifique. Un trait vif qui semble décoller des planches, comme une délicieuse litanie qui habite chaque page. Ses compositions sont vraiment audacieuses et originales, son style habite littéralement l'album d'un bout à l'autre !

En contre partie, je trouve aussi qu'une partie des textes s'adressent à des initiés, qu'il faut avoir des notions d'Histoire de la musique, qu'il faut comprendre qui est qui et quel est son importance. Ça n'est pas gênant en soi, c'est juste qu'on a l'impression, parfois, de survoler le sujet par manque de culture correspondante !

Un album qui parlera davantage aux connaisseurs, mais qui peut donner envie de creuser, voir même de réécouter du Ravel pour davantage s'immerger !

Par , le