RATAFIA #8 Les Têtes de Vô

voir la série RATAFIA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :
ISBN : 9782344005712

Résumé de l'album Les Têtes de Vô

La vie est devenue bien calme à bord de la Kouklamou. Point d’abordages, nos pirates se sont surtout pris de passion pour la lecture. Mais Romuald, le second du Capitaine, ne supporte plus cette oisiveté. Il devient fou et multiplie les tentatives de suicide.

Fort heureusement, un notaire arrive à point nommé. Il annonce au Capitaine qu’il est l’héritier d’un de ses vieux camarades, Archibald Paddock, au même titre que ses autres amis de Phâques. Ah, que de souvenirs…

Mais la fortune ne leur sourira que si l’ensemble de la bande parvient à se rassembler dans deux mois, jour pour jour, sur l’île de Kontarbourg. Le Capitaine doit donc retrouver tous ses anciens amis pour réussir. Pas si simple quand il s’agit de navigateurs qui n’ont guère l’habitude de traîner leurs souliers longtemps au même endroit.

Par Legoffe, le 25/07/2018

Notre avis sur l'album Les Têtes de Vô

Si le souffle de l’aventure ne manque jamais à la série, cette dernière est, avant tout, un condensé d’humour loufoque, dont les textes s’appuient sur les calembours. Et Nicolas Pothier est une mine d’or en la matière ! C’est même tout simplement impressionnant. Les jeux de mots fusent à travers les cases avec un naturel bluffant. Ils ne sont jamais gratuits, ou presque, et accompagnent efficacement le récit.

Dès lors, les amateurs riront de bons coeur. Les fans de la série ne seront, d’ailleurs, pas déçus par ce nouvel opus qui nous fait voyager et découvrir de nouveaux personnages amusants. Les clins d’oeil à d’autres grands capitaines de la bande dessinée sont cocasses.

La base du scénario, certes, n’a rien d’original. L’intérêt du livre dépend de ses ressorts comiques, mais aussi du rythme dynamique de l’aventure.

La jovialité se retrouve également dans les dessins. Johan Pilet, qui a pris la relève de Frédérik Salsedo, maîtrise parfaitement l’univers de Ratafia. Le style est drôle, tout en étant très travaillé.

Si vous avez aimé les précédents opus, vous ne devriez pas être déçu par ce huitième tome.

Par , le

Les albums de la série RATAFIA

Nos interviews liées

Nicolas Pothier

Sceneario.com : Bonjour, pour commencer pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
Nicolas Pothier : Après le Bac, j’ai fait des études de documentaliste et de communication d’entreprise. J’ai ensuite passé un an en Afrique (en coopération) et, à mon retour, le hasard m’a dirigé vers le jeu vidéo. Je suis resté 10 ans chez Infogrames/Atari en évoluant d’infographiste 2D jusqu’au poste de Directeur artistique. En 2002, il y a eu un plan social, et mon licenciement m’a poussé à faire ce que j’avais envie de faire depuis très longtemps : de la Bande Dessinée. Mais je suis véritablement rentré dans ce milieu en travaillant pour le mensuel BoDoï dès le premier numéro en 1997...

Sceneario.com : Racontez-nous la genèse de cet album « Voies off »? Avez-vous écrit toutes les histoires à la suite ?
Nicolas Pothier : La genèse de l’album remonte à ma rencontre avec Yannick Corboz [...]

Lire la suite ›