RATAFIA #4 Dans des coinstots bizarres

voir la série RATAFIA
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

MILAN

Collection :

Treize Etrange

Genre :

Aventure

Humour

Sortie :
ISBN : 9782745927750

Résumé de l'album Dans des coinstots bizarres

Alors que le Capitaine est dans le coma, Charles a pris le commandement de la Kouklamou. Il va chercher par tous les moyens à réveiller son adversaire qui est le seul à savoir où sont les dernières cartes aux trésors. Sans elles, leur quête deviendrait sans objet.

L’équipage est d’ailleurs excédé et risque de céder aux tentations de la mutinerie. Quant à Romuald et Chandler, ils aimeraient bien prendre le commandement du navire. Chandler propose des élections pour désigner le capitaine.

Par Legoffe, le NC

Notre avis sur l'album Dans des coinstots bizarres

Cet album vient clore le premier cycle de Ratafia. Il reprend la recette des précédents volumes, à savoir un humour basé sur les jeux de mots et les références nombreuses à la musique ou à la littérature.

Ici, la politique tient aussi une place de choix. Les auteurs auraient-ils été inspirés par l’année électorale chargée de 2007 ? Il semblerait bien que oui. Le thème principal de l’album est une campagne pour le poste de capitaine. Une campagne bien particulière évidemment, à la sauce « pirates ».

Le livre est sympathique, avec des dessins toujours rigolos et des jeux de mots réussis. J’ai néanmoins trouvé que l’histoire s’était essoufflée au terme de ce quatrième album. Les auteurs ont eu du mal à se renouveler et le scénario manque de surprises et de variété. L’humour, c’est bien, mais il manque ici le goût de l’aventure que l’on attend d’un navire pirate. Du coup, après la lecture des trois précédents tomes, j’ai éprouvé un peu de lassitude.

Espérons que les auteurs sauront relancer le genre lors du nouveau cycle. Les clins d’oeils et les calembours seront encore plus appréciés si le lecteur bénéficie d’une histoire surprenante et variée.

Par , le

Les albums de la série RATAFIA

Nos interviews liées

Nicolas Pothier

Sceneario.com : Bonjour, pour commencer pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
Nicolas Pothier : Après le Bac, j’ai fait des études de documentaliste et de communication d’entreprise. J’ai ensuite passé un an en Afrique (en coopération) et, à mon retour, le hasard m’a dirigé vers le jeu vidéo. Je suis resté 10 ans chez Infogrames/Atari en évoluant d’infographiste 2D jusqu’au poste de Directeur artistique. En 2002, il y a eu un plan social, et mon licenciement m’a poussé à faire ce que j’avais envie de faire depuis très longtemps : de la Bande Dessinée. Mais je suis véritablement rentré dans ce milieu en travaillant pour le mensuel BoDoï dès le premier numéro en 1997...

Sceneario.com : Racontez-nous la genèse de cet album « Voies off »? Avez-vous écrit toutes les histoires à la suite ?
Nicolas Pothier : La genèse de l’album remonte à ma rencontre avec Yannick Corboz [...]

Lire la suite ›