Rase campagne

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

FLUIDE GLACIAL

Genre :

Chronique sociale

Humour

Politique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782352073901

Résumé de l'album Rase campagne

 
Albert Richard, maire de Saint-Marcel-sur-Riselle, brigue un quatrième mandat et a déjà prévu de nommer premier adjoint son poulain : Gérard Ligier, actuellement quatrième adjoint. C’est lors d’un conseil municipal que l’information doit être donnée, et peu importe que les élections soient encore loin : s’y prendre très tôt fait en effet partie de la stratégie d’Albert Richard.

Sauf que... Sauf que ce que va déclarer Gérard Ligier n’est pas du tout ce que le maire lui avait dit d’annoncer ! Et que ce qui va suivre (démission de plus d’un tiers de l’assemblée et donc organisation d’élections anticipées laissant libre cours à des alliances plus ou moins improbables) va plutôt s’apparenter à un putsch en règle !

Branle-bas de combat dans le petit milieu politicard de Saint-Marcel-sur-Riselle : c’est l’ouverture de la saison des unions et des trahisons ! Alors, qui l’emportera ?!
 

Par Sylvestre, le 29/09/2015

Notre avis sur l'album Rase campagne

 
Les gens n’ont pas une haute estime de la politique. Pour eux, tout n’est que magouilles et passe-droits : c’est à celui qui accèdera au pouvoir, et peu importent les moyens pour y parvenir. Dans cette bande dessinée, c’est un peu à ça qu’on est invité : à une campagne électorale dont on va voir les coulisses. Sauf que... Sauf que les politiques qu’on fustige, d’habitude, ce sont les "grands" : ceux qui passent à la télé et tout et tout. Or là, il s’agit des politiques... à l’échelle locale. A l’échelle d’une petite ville, à l’échelle de votre quartier ! Et la conclusion qu’on peut en tirer est rude : qu’on soit un grand nom de la politique ou un illustre inconnu, c’est du pareil au même ! Exit le sens du service public, exit l’irréprochabilité : tout n’est que calculs, mensonges et promesses qui ne seront pas tenues. Et tant pis si on est la victime du croche-patte de l’autre : on retournera sa veste, on changera de cap, on modifiera sa stratégie et on s’alliera à un troisième !

Dans Rase campagne, on a droit à du concentré de toutes ces petites intrigues et à toutes ces petites bassesses et autres retournements de situations qui jalonnent les parcours et les ascensions politiques. Et tout ça en mode humour ; un humour qui - vous le ressentirez - fait rire jaune car même si on sait que "le trait est exagéré", on a bien peur de savoir que tout ça n’est pas si loin que ça de la réalité ! Avec des dialogues croustillants venant de la bouche de personnages qui ne chient pas toujours la honte ! Un régal ! (Ah et bé elle est belle, la politique !)

Par Aurel, grand observateur ès politique. Et Lindingre, qui n’en est pas à ses premiers sarcasmes !
 

Par , le

Nos interviews liées

Yan Lindingre

Sceneario.com: Votre départ de Fluide Glacial est-il volontaire ou imposé ?
Yann Lindingre: Totalement imposé et complètement inattendu. Je sortais d’un chouette numéro conjoint avec Spirou, une expérience inédite et très médiatisée. Quoi qu’en dise l’actionnaire, les ventes se portaient plutôt bien, compte tenu de la conjoncture. Enfin bref, il a décidé d’imposer sa patte après deux ans à ronger son frein.

Sceneario.com: Durant toute la période ou vous avez été rédac chef de Fluide, les choses ont pas mal évolué, du sang neuf, une rédaction plus cohérente, une sorte de nouveau dynamisme... Quel regard porte-t il sur ses années Fluide ? Fluide maintenant, Fluide avant, y a t-il une différence selon vous ?
Yann Lindingre: J’ai trouvé le journal en grande difficulté il y a 6 ans [...]

Lire la suite ›

Un entretien avec Yan Lindingre

sceneario.com : Depuis quelques mois, les lecteurs ont pu suivre la tension monter entre Fluide Glacial et le journal Spirou mais sans en aller jusqu’aux mains, un match d’improvisation plutôt théâtral est organisé. Qui a eu l’idée de créer ce concept inédit ?

Yan Lindingre : Il y avait eu un antécédent chez Fluide Glacial, un hors-série (parution en 2014) que je voulais faire autour de Gotlib, notre créateur. Je me suis aperçu alors que nous n’avions que la moitié de son œuvre et que l’autre moitié était chez Dargaud.
J’ai proposé à Dargaud d’exhumer le titre Pilote, dont ils se servent de temps en temps pour un hors-série, en leur demandant de faire 50/50, c’est à dire 50 pages Dargaud et 50 pages Fluide suivi par un numéro de Fluide Glacial.
C’était comme une première car non seulement les lecteurs ont envie de lire un grand hors-série sur Gotlib, mais surtout cela les a complètement surpris de voir deux grands titres qu’on imagine toujours concurrents, se retrouver sur la même couverture [...]

Lire la suite ›