Questionnements sur l'amour moderne - www.chopadonf.com

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

EP

Genre :

Amour

Chronique sociale

Humour

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782889320424

Résumé de l'album Questionnements sur l'amour moderne - www.chopadonf.com

 
"Amours modernes"... Voilà qui rime, dans notre société ultra-connectée d'individus géolocalisables, avec "Sites de rencontres sur internet". Forcément... Mais qu'en est-il donc de ces amours-là ? Comment et pourquoi y vient-on ? Comment s'y présente-t-on ? Y trouve-t-on le bonheur espéré ? Les promesses du virtuel sont-elles tenues ensuite, dans le monde réel ? L’auteur P'tiluc a mené son enquête, a poussé sa réflexion et pour cela a fait s'inscrire pour nous des personnages de papier sur le site chopadonf.com ; afin qu'on en analyse le comportement...
 

Par Sylvestre, le 19/10/2016

Notre avis sur l'album Questionnements sur l'amour moderne - www.chopadonf.com

 
Questionnements sur l’amour moderne est un one-shot pour la réalisation duquel P’tiluc a substitué l’homme aux personnages animaliers qu’il a plus généralement coutume de mettre en scène. Et dès la couverture et son double dessin, une espèce de constat voit déjà le jour, qui dirait qu’à l’époque où internet n’existait pas, il fallait être un peu plus imaginatif et courageux qu’aujourd’hui pour faire la cour à sa potentielle future moitié ! Que de nos jours, les choses se font certes vite, mais souvent mal. En tout cas dans le domaine du cœur.

Mais qui a parlé de cœur ? Ça existe encore, le cœur, de nos jours ? Le nouveau synonyme de ce mot n’est-il pas le mot cul ?! Rhaaaa, ce serait peut-être user d’un raccourci un poil trop radical. Mais enfin, ce n’est pas non plus tout à fait faux, surtout quand la quête de l’être à aimer se fait à distance, par écrans interposés.

Dans son exposé, P’tiluc nous fait suivre des quidams et nous fait les accompagner lors de toutes les étapes du processus : de la création d’un pseudo sur un site de rencontres à ladite rencontre en passant par les innombrables réflexions qu’une telle démarche peut susciter. Mais il ne s’arrête pas là : il part ensuite dans des considérations sociologiques et philosophiques qu’il réussit à équilibrer avec le reste ; considérations auxquelles il ajoute l’humour qu’il faut pour que jamais ce ne vire au trop complexe, au trop lourd ou au trop perché !

Le ton est rigolard mais juste. L’observation est fine et l’exposé décapant... Ça sentirait presque le vécu ! (Ben ouais, quoi, pour enquêter, faut s'infiltrer !)

A découvrir aux éditions EP.
 

Par , le