Quantum + Woody

Dessinateurs :




Scénaristes :



Coloristes :



Éditions :

Bliss Comics

Genre :

Action

Comics

Humour

Super Heros

Sortie :
ISBN : 9782375782446

Résumé de l'album Quantum + Woody

(Quantum and Woody 1 à 12)
Eric et Woody sont tous deux frères, ou tout du moins ils ont été élevés par le même père, Derek Henderson. Profondément opposés, ils sont néanmoins désormais liés par une étrange contrainte. Tous deux sont investis par une énergie qui leur confère des pouvoirs. Seulement voilà, seul un bracelet réussi à leur permettre de canaliser leur énergie, ils doivent toutes les 24 heures percuter ces bracelets l'un à l'autre pour ne pas être dévorés par cette énergie qui est en eux… Évidemment, vu leur caractère ça n'est pas toujours évident, et encore moins lorsqu'ils décident de ne plus se parler… Quand soudain, le père biologique de Woody décide de refaire surface…

Par Fredgri, le 13/11/2022

Notre avis sur l'album Quantum + Woody

On a compris que le catalogue Valiant avait particulièrement souffert du départ d'une grosse partie de son équipe en 2019/2020 (en partie pour aller fonder Bad Idea) ! Et par résonance, le catalogue Bliss a subit lui aussi la même déconvenue, obligeant d'une part le jeune éditeur à s'adapter en se tournant vers des campagnes de crowfunding et ensuite en réfléchissant à une nouvelle tarification de ses albums. Même si le lecteur ne s'en rend pas concrètement compte, le Covid a définitivement fragilisé le marché, on le sent bien avec l'actuelle crise du papier qui s'éternise.

Et c'est pourquoi, quand arrive un volume Bliss, il faut en profiter.

Il ne s'agit pas concrètement d'un reboot de Quantum & Woody, bien au contraire. Les auteurs ont juste visiblement la consigne de reprendre en main les deux frangins, reposant les bases de cet univers, avec la volonté, progressivement, de les fondre davantage dans le Valiantverse (comme on peut le voir avec leur hypothétique intégration à Unity, en fin de volume). Ce qui fait qu'on peut parfois avoir le sentiment de revoir les mêmes scènes de disputes entre Eric et Woody. Toutefois, les scénaristes précisent la relation entre les deux frères, reviennent dans le passé et développent davantage le lien avec le père, tout en ramenant pas mal de nouveaux éléments. C'est assez adroitement écrit, mêlant humour et émotion, sans pour autant trop en faire, avec même quelques très bonnes idées de narration. On passe un excellent moment !

Graphiquement, même si la prestation de Joe Eisma reste en deça de celles de Portela et Kano, les planches sont vraiment belles et très dynamiques.

Un volume qui rétablit les bases de deux personnages importants du Valiantverse qu'on a hâte de retrouver !

Un catalogue à surveiller de très près !

Par , le