Quantum and Woody must Die

Dessinateurs :



Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

Bliss Comics

Genre :

Action

Comics

Fantastique

Humour

Sortie :
ISBN : 9782375780374

Résumé de l'album Quantum and Woody must Die

("Quantum & Woody must die" 1 à 4 + le one-shot "Valiant-sized Quantum & Woody")
Aux côtés d'Edison, Woody et Eric vont tenter de sauver la planète d'un gigantesque astéroïde qui va bientôt la percuter... Mais bien sur, ça serait trop simple si Woody ne faisait pas n'importe quoi...
Ayant réussi à déjouer le vol d'une cargaison de produits hautement dangereux, Woody et Eric se retrouvent du jour au lendemain héros de la ville. Mais les malfrats dont les plans ont été stoppés par les deux héros, ainsi que leur chef, ont bien l'intention de prendre leur revanche...

Par Fredgri, le 28/01/2018

Notre avis sur l'album Quantum and Woody must Die

Publié initialement fin 2014 et 2015 (quand même), ces histoires mettent en scène Woddy et son frère Eric, plus connu sous le nom de Quantum ! Il s'agit certainement des pires super héros de la planète, à la fois stupides, fonce dans le tas et complètement irresponsables, ces deux là sont de véritables catastrophes ambulantes, mais mine de rien, ils arrivent toujours à s'en sortir et surtout à accomplir leurs missions.

Ce nouveau volume nous permet donc de les retrouver en pleine forme, tout d'abord avec le one-shot "Valiant-Sized Quantum & Woody" ou l'avenir de la planète est soudain entre leur main... Imaginez !
C'est bien sur extrêmement drôle et complètement décalé. Les deux héros se comportent comme deux gamins qui ne prennent absolument pas conscience de l'ampleur de la mission qui leur est confiée (avec une superbe séquence ou Woody est transporté dans une autre réalité, prenant donc la place de son double hyper intelligent... Hilarant) !

Alors oui, il y a un joyeux foutoir dans l'ensemble, la quasi totalité des gags fonctionnant sur la personnalité des deux frangins en accumulant le plus de scènes délirantes possible. Mais j'avoue que ça fonctionne toujours aussi bien. Du comics frais, complètement décomplexé et bourré d'autodérision (il suffit de voir quelle est la phrase choisie pour la reconnaissance de voix pour entrer dans leur appart').
Toutefois, Asmus sème quelques éléments pour la suite, avec notamment le Doppelganger intelligent de Woody qui a réussi à échapper à l'explosion de sa planète, ou encore cette mystérieuse société qui a pour objectif d'éliminer les deux héros !

Beaucoup d'action donc, de l'humour à foison, des artiste très inspirés (Pere Perez en pleine forme et Steve Lieber qui livre des planches de toute beauté !) et le sentiment d'avoir passé un très bon moment de lecture !

Alors Quantum and Woody must die n'est peut-être pas le comics de l'année, il n'en reste pas moins une excellente surprise bien décérébrante comme on les aime !

Par , le