PSG ACADEMY #4 Matchs décisifs

voir la série PSG ACADEMY
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Genre :

Fiction

Jeunesse

Sport

Sortie :
ISBN : 9782302042278

Résumé de l'album Matchs décisifs

 
Leur équipe avait un problème de cohésion, mais c’est désormais du passé : Tom, Abou, Yoann et leurs coéquipiers (filles et garçons) ont appris à se défaire de certaines de leurs mauvaises habitudes "perso" et fournissent maintenant un meilleur jeu collectif. Malheureusement, cette cohésion ne fait pas tout, et c’est ce que se répètent nos stars en herbe quand ils observent le jeu de leurs futurs adversaires. Ces Anglais qu’ils vont rencontrer prochainement dans le cadre d'une grande compétition internationale sont vraiment trop forts pour eux ! Leur niveau est franchement bien au-dessus du leur !

Lors d’un voyage en Angleterre où toute leur équipe accompagne leurs aînés du PSG, Tom et Abou vont aller épier ces fameux futurs adversaires pendant un match et vont se confirmer que les Anglais sont vraiment plus forts qu'eux. Ils vont alors imaginer pouvoir travailler leur mental en nourrissant de la rage contre eux. Mais des événements bien indépendants de la volonté de nos Frenchies vont bientôt les faire tomber nez à nez avec le capitaine des Anglais. Celui-ci va se montrer si sympa que la "stratégie de rage" à laquelle pensaient Tom et Abou va d’un seul coup paraître bien inadéquate...
 

Par Sylvestre, le 02/10/2014

Notre avis sur l'album Matchs décisifs

 
Rien ne change fondamentalement, en ce qui concerne la recette de ce quatrième tome de la série PSG Academy. Les jeunes héros y sont récurrents et leur passion aussi (eh, pardi !). Les messages transmis sont toujours positifs, et quelques vraies stars de l’équipe qatarie euh... parisienne apparaissent dans l’histoire, voire y jouent un vrai rôle de fiction. Rien de bien nouveau donc, et c’est tant mieux pour ceux qui apprécient de suivre cette série axée sport.

On note quand même une petite innovation. C’est que ce quatrième opus se termine sur un cliffhanger au lieu de proposer, comme les précédents, une conclusion. Certes, la suite ne fait pas vraiment de doute et il y a fort à parier que ce qu’on aurait aimé (sa)voir dans la dernière planche de ce tome 4 aura lieu dans la première du prochain. N’empêche que... ce n’est pas le cas, et le doute est donc permis. Bon, l’histoire n’est pas carrément coupée en deux. Il n’est pas question d’une histoire en deux tomes. C’est juste la "toute fin" qui manque, un peu comme c’est le cas dans la série manga Détective Conan où de nombreuses énigmes attendent le début du tome d’après pour être résolues.

Mot d’ordre donc : on ne change pas une équipe qui gagne, mais on peut faire évoluer la stratégie ! Bonne lecture !
 

Par , le

Les albums de la série PSG ACADEMY

Nos interviews liées

Smoke City

SCENEARIO.COM : Bonjour Benjamin et Mathieu. Trois ans après la sortie du premier tome de Smoke City, sort le tome 2 .Qu’est ce qui a fait que cela a pris du temps pour arriver au bout de ce tome ?
Mathieu MARIOLLE : Beaucoup d’événements personnels et beaucoup de boulot. La principale raison, c’est que la Bd n’est pas l’occupation première de Benjamin. Entre designs de film, couvertures de romans, designs de jeux vidéo, il est très occupé et demandé. Malheureusement, Smoke City a pris du temps, mais on a bien pu le peaufiner. Benjamin CARRE : C’est vrai que trois ans c’est bien long quand on se place du coté des lecteurs. Un tome un pointe le bout de son nez, et puis… plus rien ? Ah si, pouf trois ans après, le tome 2 débarque comme sortit d’un vieux souvenir presque effacé ! Mais il y a un paramètre qui n’est pas pris en compte quand on présente les choses de ce point de vue : le premier tome ne s’est pas fait en vingt secondes [...]

Lire la suite ›

Mathieu Mariolle et Benjamin Carré pour Smoke City

Sceneario.com : Bonjour. Alors, vous voilà arrivés au bout d’une longue tournée de dédicaces ?
Mathieu Mariolle : Oui et c’était de très bons moments. Smoke City a été bien reçu partout et nous avons rencontré des lecteurs enthousiastes. Mais nous ne sommes pas mécontents d’avoir fini car ces séances s’ajoutent à notre travail quotidien. Cela nous éloigne aussi un peu de nos familles bien qu’une grande partie des rencontres avec le public se soit faites dans la région parisienne, donc chez nous. Sceneario.com : Comment en êtes-vous venus à travailler ensemble ?
Mathieu Mariolle : J’avais acheté le collectif Vampires (Carabas) et j’ai pris une claque énorme en découvrant le travail de Benjamin. Il dessinait des choses que j’avais en tête [...]

Lire la suite ›