Prométhée et la boite de Pandore

Dessinateur :


Scénaristes :



Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Aventure

Drame

Légendes

Mythologie

Sortie :
ISBN : 9782344001646

Résumé de l'album Prométhée et la boite de Pandore

La guerre contre les Titans est terminée, Zeus, ses frères et leurs alliés ont l'Olympe pour eux seuls. Mais cette joie va progressivement se changer en ennui. En effet, les dieux n'ont plus aucun challenge pour les occuper. Zeus a alors l'idée de créer la vie sur Terre, il confie cette mission à Prométhée, le fils du titan Japet. Tandis que son frère Epiméthée créé la faune, les animaux et toutes les créatures "non conscientes", Prométhée s'occupe de l'homme, mais pour qu'il ne soit pas démuni face aux animaux il dérobe le feu des dieux pour l'offrir à l'humanité, lui conférant ainsi la sagesse et la connaissance. Cependant, Zeus ne voit pas les choses du même oeil...

Par Fredgri, le 30/08/2016

Notre avis sur l'album Prométhée et la boite de Pandore

Prométhée c'est le grand mythe des origines de l'homme et les craintes qu'ont les dieux qu'un jour cet "être insignifiant" puisse les surpasser, ou tout du moins en rêver !

Le mythe est assez simple en soi, le message est assez directement formulé, ainsi que la légende de la boite de Pandore qui l'accompagne. Toutefois, c'est très intéressant de se pencher ainsi sur ce qui va progressivement animer l'ensemble des mythes grecs et romain,, l'interminable jeu entre les dieux et les passions de ces hommes qu'ils ont voulu créer pour "s'occuper".
Le scénario établit très clairement les tenants et aboutissants de cette légende fondatrice.
La connaissance a un prix, et c'est Prométhée qui va en être le débiteur, payant ainsi à la fois son vol, mais aussi la vanité d'avoir voulu élever l'homme au dessus des autres créatures, vers les dieux eux même. Car Zeus a surtout peur qu'elle entraîne l'hybris des hommes (cette faculté à vouloir se mesurer aux dieux) a un jour les supplanter !

C'est un mythe qui fait réfléchir sur la nature de l'homme, sur sa place et sur le poids de cette conscience qu'on lui a offert. Et pour contre carrer ce don les dieux vont lui ajouter les maux que l'humanité va devoir supporter dorénavant, lâchés par Pandore trop curieuse.

Un album qui se suffit donc à lui même, car le mythe est assez court de son côté et il vaut plus par les débats qu'il peut animer que par son contenu !

Graphiquement, c'est encore une fois très agréable. Giuseppe Baiguera rend une copie très honnête et vivante qui rend parfaitement hommage aux dieux et à cette importante légende ! Pas mal de très belles cases et une narration très suffisante !

Décidément, cette nouvelle collection, gérée par Luc Ferry: "La sagesse des mythe" est à surveiller de très près. Avec L'Iliade Glénat impose une belle qualité d'ensemble, et des albums très bien écrits et très clairs !

Par , le