PORCELAINE #1 Gamine

voir la série PORCELAINE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloristes :



Éditions :

DELCOURT

Genre :

Contes

Drame

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782756054469

Résumé de l'album Gamine

 
Poussée par une méchante "grande sœur" à escalader le haut mur d’une riche demeure pour voir ce qu’il y aurait à y chaparder, une petite fille va tomber nez à nez avec le propriétaire des lieux, un homme aussi imposant que ses chiens de garde sont étranges et effrayants.

Plutôt que de faire la morale à l’intruse avant de l’expulser, l’homme va au contraire l’accueillir chez lui et lui proposer de devenir comme un père pour elle. Il ne souffrirait ainsi plus de la solitude et elle aurait enfin un toit, voire un avenir.

L’homme a la réputation d’être un terrible sorcier. En réalité, il est alchimiste et conçoit des créatures animées en porcelaine. Mais il vit dans sa bulle et bientôt, la gamine va se lasser de ne plus voir personne, de ne plus avoir pour compagnons que des automates de porcelaine... Va également passer outre l’interdiction d’aller fouiner dans une partie de l’atelier qui lui a été présentée comme étant très dangereuse...
 

Par Sylvestre, le 09/10/2014

Notre avis sur l'album Gamine

 
Il suffit d’un simple mur dans cette histoire pour séparer le monde normal d’un univers étonnant et (en son genre) hors du temps. Cette frontière est rapidement franchie par la petite héroïne qui va vivre une sorte de rêve avant de se rendre compte qu’elle en est en quelques sortes devenue la prisonnière.

Tout commence très bien : en passant de l’autre côté du mur, la fillette va mettre de la distance entre elle et des amis qui n’en étaient pas vraiment. Elle va également faire une rencontre qui va l’enchanter et se voir proposer une vie enviable. Quoi de mieux pour une gamine des rues ?! Mais le bonheur qu’elle va vivre dans ce monde qui n’est pas le sien va lui peser. Toute la chaleur de la relation avec son "père adoptif" va alors laisser la place à des ambiances plus froides. De froides ambiances que les couleurs véhiculent bien ; ou dont les chiens Gog et Magog (et d’autres créatures avec eux) se font les ambassadeurs, tout apeurants, lisses et blafards qu’ils sont...

L’univers de l’homme qui a recueilli "Gamine" est en effet rempli de créatures qu’il a créées en porcelaine et sa vie a fini par se résumer à cette cohabitation à huis clos avec ces non-êtres. D’où le changement dans sa vie quand Gamine est arrivée à lui ! Mais d’où aussi les malaises que ça va générer et d’où la dramatique aventure qui va en découler...

Porcelaine est un récit qui vous fera peut-être penser à différentes fables, à différents contes. Même si le rapport n’est pas forcément direct. Il y a par exemple un peu de Pinocchio dans cette histoire où humain donne vie à des créatures qu’il a fabriquées. Il y a aussi un peu de Barbe Bleue avec cette histoire de lieu dans lequel il est défendu d’entrer. Ou d’Alice au pays des merveilles... Et d’autres, encore ! Mais cette bande dessinée est bel et bien une fable à part entière, avec son univers propre et ses originaux secrets... Une fable qui aurait très bien pu se suffire à elle-même mais qui finalement est à suivre, ce qui ravira les lectrices et les lecteurs qui ont jubilé puis frémi avec Gamine ! Et qui veulent aller plus loin encore avec elle dans cette envoûtante porcelainerie qui a changé sa vie...
 

Par , le

Les albums de la série PORCELAINE