POMPOKO #1 Volume 1

voir la série POMPOKO
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

GLENAT

Genre :

Adaptation

Jeunesse

Manga

Sortie :
ISBN : 2723456005

Résumé de l'album Volume 1

Jusqu’alors, les Tanukis vivaient heureux. Et puis un jour, la 31ème année de l’ère Pompoko, les hommes et leurs machines s’installent sur la colline et commencent à détruire la nature pour y mettre leurs constructions. Les Tanukis se réunissent alors en conseil et décident dans un premier temps de retourner à l’école de transformation afin d’améliorer leur intégration dans le monde des humains, ceci dans le but de mieux comprendre les hommes pour pouvoir lutter et protéger leur peuple.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Volume 1

Nouvelle adaptation en bande dessinée d’une petite merveille du studio Ghibli. En effet, l’histoire des Tanukis va emmener le monde des humains vers une cohabitation (ce mot aurait-il donc un sens ?) harmonieuse.
Trêve d’humour, cette fable urbaine que nous raconte le grand Takahata est destinée à tous et pousse à la réflexion, en dehors de la joie de voir tous ces personnages étranges, bonhommes, aux yeux malicieux et au regard tendre, se réunir, chanter, danser, s’aider. Une main tendue et hop, une autre arrive et l’attrape. Quel rêve merveilleux ? Enfin tout n’est pas si rose puisque le fléau mis en cause est l’urbanisation et que les forêts et les champs diminuent à vue d’œil pour laisser la place aux routes, aux villes, à la population humaine.
Les Tanukis ont un étrange pouvoir : celui de la métamorphose. Ils décident de s’en servir pour freiner la déforestation et protéger ainsi leur lieu de vie.
Cette extraordinaire histoire est racontée avec réalisme, lucidité, et humour par le monde cinématographique japonais. Mais le sujet est universel et nous avons tous vu pousser les centres commerciaux en lieu et place des forêts qu’il a fallut tailler en plein cœur ou de champs de blé rasés à jamais. Le dessin est superbe, les expressions très attendrissantes, ce thème est non seulement proche de nous mais en plus il est convaincant grâce aux personnages tellement humains.
Les petits Tanukis sont aussi d’excellents chanteurs. Malheureusement, cela est moins évident sur papier. L’album réunissant les images du film est très bien conçu et même s’il peut se suffire à lui-même, il est recommandé de voir le film pour le plus grand plaisir des enfants et l’adorable et entraînante bande son originale.

Par , le

Les albums de la série POMPOKO