La nuit de Circé

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Public Averti

Sortie :
ISBN : 9782756074108

Résumé de l'album La nuit de Circé

Jeanne, même si elle est flic, continue de mener ses activités libertines nocturnes sans se poser de question. Mais on vient de trouver le corps d'une jeune femme dans un appartement vide et Jeanne se voit confier l'enquête sur cette affaire impliquant Circé, un cercle mystérieux cherchant à réinventer l'art érotique grâce à d'étonnants jeux sous contraintes...

Par Fredgri, le 22/10/2018

Notre avis sur l'album La nuit de Circé

Un très étrange album qui met véritablement l'accent, pratiquement dès le début, sur la philosophie de ce club très privé, de ce groupe d'individus qui explorent les méandres d'une sexualité libre et ludique... Bien plus que l'intrigue elle même qui n'est presqu'à peine ébauchée, qui peine à simplement sortir de son statut de prétexte.
Car Vehlmann insiste sur le fonctionnement de Circé, sur sa philosophie, sur cette libération de la sexualité qui épanouit les membres du cercle, en oubliant progressivement de rendre son récit capitant !

Ainsi, l'enquête de Jeanne nous fait entrer dans les arcanes de ce club très select ou l'on ne peut entrer qu'en étant parrainé, initié. La jeune femme retrouvée morte était l'une des plus investies et c'est en cherchant à mieux connaître ses motivations qu'il sera possible de trouver son assassin et le déroulement de ses dernières heures !
Toutefois, le scénario manque d'un sérieux manque de rythme et d'une véritable intrigue plus passionnante. Plus on avance plus on s'enlise dans une sorte de long dépliant de présentation qui manque de recul, d'une sorte d'objectivité qui pourrait nous faire apprécier cette mise en bouche comme la simple description d'un cadre... Ce cercle de Circé prenant la place du véritable personnage central alors que l'enquête servant en contre partie de structure pour décrire les us et coutumes d'une sorte de club privé, au point ou l'on oublie presque d’où tout ça est parti...

Alors je ne veux pas présumer de quoi que ce soit, mais cette présentation élaborée prend vite l'allure d'un plaidoyer pas toujours très convainquant !

Ce qui donne un album très cérébral, mais sans vrai élan, sans passion !

Et c'est peut-être dommage, au final !

Par , le

Nos interviews liées

Fabien Vehlmann, scénariste de bandes dessinées

A l'occasion de la récente sortie du quatrième tome de la série Seuls (avec Gazzotti au dessin), quelques questions centrées sur son métier de scénariste de bande dessinée ont été posées à Fabien Vehlmann.

Sceneario.com : Parle nous de la conception d'un de tes albums : comment trouves-tu ta documentation, est-ce que tu envoies les pages une à une à ton dessinateur ou bien en une fois ?...
Fabien Vehlmann : La doc, je la trouve progressivement, au gré de mes lectures, de mes découvertes sur internet, etc... Et quand je pense tenir une idée, je précise mes recherches sur un sujet plus précis, souvent en allant en bibliothèque pour affiner tel ou tel point. Parallèlement, je discute beaucoup de l'histoire avec le dessinateur, pour être certain que le récit lui plaira, qu'il aura du plaisir à le dessiner : ça peut d'ailleurs orienter mes recherches de documentation [...]

Lire la suite ›