Dessinateur :


Scénaristes :



Éditions :

KANA

Genre :

Science Fiction

Shonen

Thriller

Sortie :
ISBN : 9782505011781

Résumé de l'album 008

Astro s’est réveillé, grâce à l’intervention du Professeur Tenma. Mais nul ne sait comment il va réagir après avoir reçu la puce de Gesicht. Il semble ailleurs. S’est-il laissé envahir par la haine, qui est le dernier sentiment probablement éprouvé par Gesicht ? Si oui, Astro pourrait entraîner le Monde à sa perte au lieu de le sauver. Or, le temps presse. Le plan de Pluto pourrait, en effet, enclencher un cataclysme d’une ampleur inégalée sur la planète.

Par Legoffe, le 08/07/2011

Notre avis sur l'album 008

Voici le dernier tome de la série hommage à Tezuka et son héros, Astroboy. Un hommage, aussi, à cet ennemi nuancé qu’est Pluto, qui n’a pas choisi de faire le Mal pour le Mal.

Le rideau va donc tomber sur ce récit de science-fiction, dans une ambiance de fin du Monde, où l’être humain montre ses faiblesses, tandis que les robots font preuve d’émotions sans pareil. Au delà du thriller, les auteurs ont repris des thèmes chers à Tezuka, comme le respect des différences ou cette aversion pour la guerre et ses horreurs.

Le récit a été mené avec efficacité et la lecture a encore offert quelques rebondissements. Voilà qui aura même laissé difficilement penser que le scénariste allait parvenir à boucler son livre afin la fin du tome ! Et pourtant, le pari est réussi. Nous aurions même aimé avoir un épilogue plus développé plutôt qu’un rideau tombant de façon brutale. Mais toutes les bonnes choses ont une fin et ce manga aura permis de passer un excellent moment. Il nous aura aussi rappelé une bonne série de notre jeunesse, sans pour autant tomber dans la nostalgie ou la simple réadaptation.

Urasawa signe donc encore une réussite. Certes, il ne s’agira pas de son oeuvre majeure, mais elle est indéniablement de qualité, basée sur un scénario complexe et de très bons graphismes.

Par , le

Contrairement à Legoffe, je ne suis pas un véritable amateur de manga. Ce qui m’amène à penser que Pluto est l’une des séries de Naoki Urasawa les plus abouties, ou tout du moins celle que je considère à ce jour comme telle. Je m’explique. Le cadre imposé par l’adaptation/hommage d’une aventure d’Astro Boy et le nombre court de tomes pour une série de manga, ont contraint Urasawa à une certaine rigueur scénaristique. Cette fois-ci pas de longue digression (trop souvent présente – à mon sens, et trop souvent à but purement commercial), le mangaka condense son récit sans pour autant abandonner ses obsessions qui ont marqué son style…

Mais si mon avis diverge quelque peu de celui de notre rédacteur es manga, nous nous accordons au final pour dire que Pluto est une série de qualité dont il serait dommage de se priver, et l’essentiel est bien là.

Par , le

Les albums de la série PLUTO