PLUS BELLE LA VIE #2 Un jumeau pour la vie

voir la série PLUS BELLE LA VIE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

VENTS D'OUEST

Genre :

Fiction

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782749305738

Résumé de l'album Un jumeau pour la vie

 
Mélanie a voulu changer d’air et est partie pour le Morbihan, ce qui a bien naturellement contrarié Thomas. A lui qui était déjà chamboulé depuis qu’il s’était appris l’existence d’un frère jumeau, il n’en fallait pas moins pour qu’en plus, il développe un très sérieux problème de santé qui allait le clouer sur un lit d’hôpital !

En Bretagne, le regard de Mélanie a été attiré par un phare qu’elle a reconnu sans savoir exactement d’où. Après qu’elle ait contacté les patrons du Mistral, le rapprochement a été fait avec quelques vieilles cartes postales montrant ce phare, retrouvées dans une boîte appartenant à Honorine. Cette piste allait heureusement conduire nos enquêteurs en herbe sur les traces de Mathieu, le frère jumeau de Thomas, puisqu’il s’imposait comme le donneur idoine pour une greffe dont on a appris entre temps que Thomas avait besoin !

Seulement, Mélanie et ceux qui l’aidaient à distance étaient loin de s’imaginer que retrouver Mathieu allait être synonyme de mettre son nez dans de louches affaires d’enlèvements et de matches de foot truqués !!!
 

Par Sylvestre, le 06/12/2011

Notre avis sur l'album Un jumeau pour la vie

 
C’est un vent d’ouest qui souffle sur le Mistral ! Un vent breton qui souffle sur Marseille ! La jolie Mélanie a effectivement pris le large et est partie pour le Morbihan où elle aura cependant vite fait de flairer une piste, la bonne, dans l’affaire du frère jumeau de Thomas. Ce n’est pas dans le bar des Marci que va s’ouvrir cette seconde aventure de papier : on suit en effet sur quelques vignettes deux personnages dont on ne saura pas grand chose avant un certain temps. Ces deux hommes courent. Fuient-ils ? Qui sont-ils ? Ils semblent cagoulés. A moins qu’ils ne portent un bonnet... Sont-ils des méchants, ou des gentils !?! Sont-ils à Marseille, ou ailleurs ? On ne les voit jamais bien. Ils sont toujours de dos ou tout petits en arrière plan. Beaucoup de mystère est mis autour d’eux...

Comme dans le premier tome qui mariait intrigue de proximité et énigme de plus grande envergure, l’histoire développée dans ce second tome est de la même veine et s’avère une fois encore pas mal ficelée du tout. A en lire le résumé ci-dessous, vous en avez vu l’ambition et les différentes composantes : une recherche-enquête familiale, un contre-la-montre imposé par la nécessité d’une greffe sur l’un des personnages "amis" et un business louche dans l’univers du football ! Beau challenge, quand même, non, pour une histoire à faire tenir en quelques dizaines de planches !?!

Le verdict est que le pari est réussi. Tout fonctionne bien et ce bon huilage des rouages du scénario de ce second album de la série BD Plus belle la vie en fait une lecture qui passe bien pour peu que votre œil ne s’arrête pas à chaque vignette, vous faisant vous redire une millième fois en dévisageant les personnages que oui, c’est fait d’après photos ! Certains s’y habitueront, d’autres pas. Mais c’est la manière de faire de Jean-Michel Ponzio, sa patte, et c’est donc le style adopté par Plus belle la vie... qui n’en est entre nous pas moins belle !

Bonne lecture !
 

Par , le

Les albums de la série PLUS BELLE LA VIE

Nos interviews liées

Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio nous parlent de Genetiks

Sceneario.com : Richard Marazano, Jean-Michel Ponzio, bonjour et bienvenue sur Sceneario.com. Tous les deux vous avez un parcours qui au départ ne vous destinaient pas forcément à faire de la bande dessinée. Qu’est ce qui vous a donné envie d’entrer dans cet univers ? Que représente aujourd’hui pour vous la bande dessinée, un métier, une passion… ?
Richard Marazano : Depuis tout gamin, j’ai toujours lu de la bande dessinée. Lorsque j’en suis venu à m’exprimer au travers de différents media, il m’a semblé tout a fait naturel de le faire également dans un « langage bande dessinée ». En débutant je n’imaginais évidemment pas que cela allait devenir un métier si prenant et si enrichissant à la fois. En effet, aujourd’hui la bande dessinée est pour moi un métier (puisque mon travail en bande dessinée me prend tout mon temps et me fait vivre, et que cela nécessite pour moi des réflexions et un apprentissage quotidien), mais également une passion sans laquelle ce genre d’investissement personnel ne serait pas possible [...]

Lire la suite ›