PLATINUM END #1 Volume 1

voir la série PLATINUM END
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

KAZE

Genre :

Ado

Fantastique

Manga

Shonen

Sortie :
ISBN : 9782820324603

Résumé de l'album Volume 1

En cette fin d’année scolaire, Mirai rentre seul chez lui, le visage sombre. Il est persuadé qu’il ne pourra jamais être heureux. Sa vie est un enfer depuis qu’il a perdu sa famille dans un accident et qu’il a été recueilli par son oncle et sa tante.
Il décide de se jeter du haut d’un building. Mais, avant qu’il n’ait touché le sol, il est rattrapé par… un ange ! Nasse lui sauve ainsi la vie.

L’ange refuse qu’il perde espoir et se met en tête de le rendre heureux. Il lui offre des pouvoirs et lui propose de faire de lui son candidat pour devenir le nouveau Dieu. Nasse fait, en effet, partie des treize anges qui ont pour mission de trouver celui qui remplacera le dieu actuel, qui estime avoir fait son temps.

Mira se retrouve ainsi, sans le vouloir, dans une compétition étrange et… dangereuse. Un des autres candidats a, en effet, trouvé une méthode radicale pour être élu Dieu par les treize anges.

Par Legoffe, le 14/09/2016

Notre avis sur l'album Volume 1

Les auteurs des célèbres « Death Note » et « Bakuman » publient une nouvelle série ! C’est donc déjà, en soi, un événement. Pour se faire, ils reviennent à leurs premiers amours avec un récit fantastique, plutôt dans la veine de Death Note, qui leur avait ouvert les portes du succès.

Nous suivons donc les pas d’un lycéen plutôt désespéré de la vie, mais qui n’en est pas moins pourvu de solides valeurs qui en font une bonne personne. Comment va-t-il évoluer doté de super pouvoirs qui lui permettent de voler, de séduire et même de tuer ? Et que dire de la possibilité de devenir le prochain Dieu ! De quoi secouer une personne qui se suicidait quelques instants plus tôt.

La série se dote d’idées particulièrement intéressantes. Au delà du fait que les protagonistes concourent pour devenir Dieu, on retient surtout que les auteurs s’intéressent à la façon dont ces « élus » vont utiliser leurs pouvoirs. Si Mirai semble prendre vouloir prendre du recul sur cette question, d’autres n’hésitent pas à en user sans vergogne. Mieux, l’un d’eux va faire les choix les plus terribles et les plus radicaux pour être sûr de gagner sa déification.

Les mangakas brisent aussi l’image des anges qui n’ont rien d’angélique justement. S’ils sont capables du meilleur, ils peuvent aussi faire fi de toute moralité.

Côté graphique, les dessins d’Obata sont toujours de qualité. Son style est fin et la mise en page est dynamique.

Ce premier épisode est vraiment l’introduction à la série. Il souffre parfois de quelques lourdeurs narratrice, notamment lorsque Nasse explique, ça et là, les pouvoirs et leurs exceptions. On est à la limite d’une règle du jeu… Heureusement, toutes les bonnes idées citées plus haut piquent notre intérêt. Et la fin du livre nous plonge déjà dans l’action et l’intrigue. Tout devient alors bien plus alléchant pour le lecteur. De quoi donner envie de nous plonger dans le deuxième tome qui vient de paraitre !

Par , le

Les albums de la série PLATINUM END