PICO BOGUE #11 L'heure est grave

voir la série PICO BOGUE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DARGAUD

Genre :

Humour

Jeunesse

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782205078015

Résumé de l'album L'heure est grave

La maman de Pico Bogue appelle son beau-frère pour lui demander un service. Elle doit accompagner son père à l'hopital, il s'est senti mal et elle ne peut laisser seuls les enfants à la maison, surtout que ceux ci ont invité leurs copains et copines. Et comme Martin est à l'étranger, elle se trouve coincée. Antoine accepte, il découvre que Pico Bogue et Ana Ana sont quand même inquiets par rapport à Papic, il essaie de les rassurer. Les enfants, profitant d'une sieste de ce dernier, décident de partir en vélo jusqu'à l'hôpital pour voir comment va Papic, mais ils ne connaissent pas vraiment le chemin et puis, il commence à se faire tard...

Par Berthold, le 27/05/2019

Notre avis sur l'album L'heure est grave

Pico Bogue et Ana Ana sont de retour ! Et pourtant, l'heure est grave !

La série de Dominique Roques et d'Alexis Dormal est un petit bijou dont chaque nouveauté est attendue avec impatience. Ce onzième tome est une nouvelle réussite. Ils ont su garder ce partage de sentiments que nous avons à chaque lecture, entre rire et larme. L'humour et l'émotion font toujours bon ménage. C'est ce qui fait la beauté et la richesse de cette série.

Cette fois-ci, Roques imagine quelques scènettes très amusantes, servies par des dialogues savoureux, surtout entre Ana Ana et Pico Bogue, la scénariste fait passer quelques vérités. Puis, il y a ce récit long où nous découvrons les enfants inquiets par la santé de leur grand-père et qui se rendent compte qu'il peut mourir. Dominique Roques fait passer les bonnes émotions que cette situation peut engendrer. Il suffir de voir Antoine fondre en larme en tentant de réconforter les enfants. Et puis, il y a aussi ces petits moments bucoliques, pleins de charme, lors des échanges en pleine nature entre les grands-parents et les petits-enfants.
Il y a bien d'autres sensations à découvrir encore dans ce tome.

Les illustrations d'Alexis Dormal nous transmettent ces belles émotions. Les aquarelles choisies pour mettre en couleurs ces planches sont superbes. Il nous fait rire lorsque nous arrivons à nous attarder sur les expressions de certains des personnages. Je repense encore à ce moment où Ana Ana parle avec sa mamic et qu'à la dernière case, elle jette un regard bizarre aux lecteurs.

Un tome aussi bon que les précédents, qui fait passer un très beau moment de lecture, à partager en famille.

 

Par , le

Les albums de la série PICO BOGUE