Picasso s'en va-t-en guerre

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Genre :

Biographie

Chronique sociale

Historique

Sortie :
ISBN : 9782413017424

Résumé de l'album Picasso s'en va-t-en guerre

Il s'appelle Francisco Torres, mais il signe toutes ses illustrations et ses planches de BD de son nom de plume: Marcel. Un jour, son éditeur le contacte pour lui dire qu'un mystérieux admirateur, qui aime son style, souhaiterait lui commander un album de BD. N'en sachant pas plus, Francisco se rend à Vallauris ou l'attend son étrange client. Sur place, il découvre qu'il s'agit de Pablo Picasso, et que ce dernier souhaiterait qu'il mette en scène un album racontant son hypothétique participation à la guerre contre Franco… Commence alors une collaboration qui va définitivement changer la vie du dessinateur !

Par Fredgri, le 21/09/2019

Notre avis sur l'album Picasso s'en va-t-en guerre

Daniel Torres !!!! Je m'étonne que la sortie de cet album soit passée complètement inaperçue.
L'auteur espagnol nous raconte ici l'hypothétique rencontre entre son aïeul et Pablo Picasso, autour d'un projet BD, dans les années 50 ! Qu'importe, au fond, qu'il s'agisse de la réalité ou non, ce qui est intéressant, c'est ce croisement de culture autour d'une envie de s'engager, de témoigner. Picasso regrette de n'avoir pu participer aux deux guerres mondiales et souhaiterait rattraper le coup en produisant, avec l'aide de Francisco Torres, un dessinateur espagnol qui vit à Bordeaux, un album BD qui raconterait son implication fictive en 1938 !

A travers cette idée, Daniel Torres nous parle de l'artiste, certes, mais surtout de plusieurs choses qui concernent plus directement la bande dessinée comme "outil" de communication, de "transmission" ! Nous découvrons comment l'idée émerge, comment les deux compatriotes travaillent à la formuler, les premières tentatives de Francisco, et le sens que tout cela a pour Picasso lui même qui veut ainsi faire amende honorable en rattrapant le passé, en retrouvant la place qu'il aurait aimé avoir !
La Bande Dessinée devenant récit, donnant vie à cet homme qui passe du réel à l'imaginaire, devenant l'acteur de ses propres rêves !

Torres s'amuse donc à singer l'esprit de ces années, teinté d'affiches, de dessins de presse propagandistes, une époque ou il était important de faire passer des idées très vite. Il change de style à l'occasion, épure son trait, qu'il s'agisse de reprendre le style de certains illustrateurs des 30/40's, jouant sur les mises en abîme, s'interrogeant sur la BD elle même et sa façon de présenter un récit, des personnages… C'est extrêmement habile et intelligent, une vraie réflexion sur le médium et sur ses possibilités, même si en contre partie Torres reste assez classique dans son traitement !

Il n'en demeure pas moins que c'est un album passionnant, servi par un dessin absolument sublime ! Une nouvelle preuve que Daniel Torres reste une vraie référence, un peu trop injustement boudé par le grand public français !

Donc ne tombez pas dans le même travers, jetez vous sur cet album et redécouvrez le travail d'un auteur qui mérite amplement d'être réhabilité !

Très vivement conseillé !

Par , le