Petites et grandes histoires des animaux disparus

Dessinateurs :



Scénaristes :



Éditions :

ACTES SUD BD

Collection :

Aficionado

Genre :

Animalier

Beaux livres

Documentaire

Sortie :
ISBN : 9782742792139

Résumé de l'album Petites et grandes histoires des animaux disparus

Depuis ces 15 000 dernières années, de nombreuses espèces animales ont disparu de la planète, certaines depuis seulement quelques décennies, d’autres depuis des temps ancestraux. Quelle raison a tragiquement poussé le destin du castor géant, du renard des îles Falkland, du pigeon migrateur, de l’hippopotame nain de Madagascar, du tratratratra ou encore du lion d’Europe ?
Ce livre raconte la disparition de 30 espèces, parfois en raison du changement climatique, souvent à cause de l’Homme.

Par Legoffe, le 18/08/2012

Notre avis sur l'album Petites et grandes histoires des animaux disparus

Ce très beau livre a été réalisé en collaboration avec le Muséum national d’Histoire naturelle. Il conte le destin de trente animaux aujourd’hui disparus. Chaque animal se voit dédier deux pages. La première est une planche de bande dessinée traitant le sujet de façon décaler. La seconde est composée d’un grand dessin de l’animal, avec sa fiche d’identité, ses caractéristiques et un texte racontant son histoire.

L’ouvrage, destiné en priorité aux enfants, est l’occasion de découvrir des animaux souvent extraordinaires, parfois banals en apparence, dont le point commun est - hélas -leur extinction. La lecture pourrait même être assez déprimante. D’une part, il est triste de constater que ces bêtes ne peuvent plus fouler la terre de notre planète. D’autre part, et c’est pire encore, il faut constater que l’Homme est quasiment toujours le responsable de la disparition de ces espèces, sauf en de rares exceptions. Ce constat pourrait-il servir de leçon ? Ce serait formidable. Utopique peut être, mais formidable.

La lecture du livre fait, en tout cas, indéniablement réfléchir à l’impact de l’Homme sur son environnement. Mais les auteurs ont aussi pensé à alléger le propos. La page de bande dessinée traite ainsi sur un mode souvent humoristique le destin de l’animal, ou bien son mode de vie. La BD est aussi l’occasion, certaines fois, de raconter une légende liée à l’espèce concernée.

Les dessins, eux, sont très beaux. Ils ont un côté assez rétro, comme dans les vieilles encyclopédies. Quant aux planches de BD, elles sont traitées de façon plus humoristique et ludique, mais toujours de jolie façon. Je ne peux donc que conseiller l’achat de ce livre, qui sensibilisera petits et grands aux beautés de la nature, mais aussi à l’incidence de l’Homme sur tout ce qui l’environne. De quoi méditer afin que, demain, la liste ne se prolonge pas. Un voeu pieu ?

Par , le