Petite souris, grosse bêtise

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Les Editions de la gouttière

Genre :

Jeunesse

Sortie :
ISBN : 9782952407526

Résumé de l'album Petite souris, grosse bêtise

Suzie s'ennuierait-elle chez elle, toute seule ? Peut-être bien, en effet, après tout, sa mère préfère lire et son père est occupé à réparer la voiture. Suzie a l'âge ou on part à l'aventure, ou on a envie de s'exprimer, de bouger, de courir, ou chaque grange perdue peut-être un nouveau territoire ou se glisser... Et même cette petite souris qui se faufile entre les bottes de foin peut devenir son amie. D'ailleurs les filles de l'école, avec leur bouches édentées, n'arrêtent pas de parler justement d'une souris... Suzie va donc affirmer la connaître, histoire de ne pas complètement passer pour une cruche... Mais voilà, cette souris elle n'arrive pas à l'approcher...

Par Fredgri, le 08/10/2009

Notre avis sur l'album Petite souris, grosse bêtise

Quand j'ai commencé cet album je me suis laissé séduire par l'atmosphère, par les couleurs, le ton, mais surtout je me suis laissé mener par le bout du nez par cette gamine un peu espiègle qui peuple sa solitude gràce à une imagination, une énergie incroyable. Car voilà la beauté de cet album, le charisme innocent de son héroïne, cette joie de vivre qui se communique très bien grâce à un graphisme à la fois très doux et plein de couleurs très chaleureuses, magnifiques.
L'autre point fort de cet album c'est bien sur la présence de kokor aux pinceaux, une nouvelle fois l'artiste réussit à rendre toute la vie de cette fillette en deux traits, avec des cadrages qui fonctionnent tout de suite, plein de poésie, une sorte de science de la simplicité. Résultat, chaque planche est magnifique et très efficace avec une palette de couleur assez restreinte mais qui touche juste.
Ensuite, le scénario est, de son côté, très efficace, mélant une intrigue assez classique avec un travail tout en subtilité sur le personnage de Suzie. C'est fin, bien senti et très juste.
Du coup, on a un très bel album, Le premier livre des éditions de la Gouttière, le département éditorial de l’association: "On a Marché sur la Bulle". Une occasion de faire un beau cadeau pour cette fin d'année.
Le bon conseil pour les fêtes qui arrivent !

Par , le

Nos interviews liées

KOKOR

Le festival d'Angoulême 2013 a été l'occasion de rencontrer Kokor pour son album Supplément d'âme aux éditions Futuropolis et d'échanger, plus généralement, sur son travail de scénariste et de dessinateur. Interviewer: Melville
Images, son: Olivier et Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Alain Kokor

Sceneario.com : Bonjour Kokor, comment est tu venu à la bande dessinée ?
Kokor Tout gamin, je connaissais la bande dessinée, j'avais lu quelques Pifs , quelques Blek le Rock et puis, quand j'avais une dizaine d'années, on m'a offert un Lucky Luke. Je suis tombé amoureux fou de ce que découvrais à ce moment là.
J'ai commencé à recopier Lucky Luke. Au début, évidement c'est le dessin qui m'a passionné, et je crois que mes personnages ressemblent encore à Lucky Luke, j'ai l'impression que je n'en suis pas tellement sorti.
On évolue, mais Morris reste pour moi La référence, c'est un dessinateur extraordinaire. Les auteurs et les illustrateurs que j'ai découverts après font partie de la même famille.
Avant quand je parlais de cette influence, au tout début, quand j'allais dans des festivals de bande dessinée, et que l'on me demandait quel était mon dessinateur préféré et que je répondais Morris, les gens tournaient la tête, essayaient de changer de conversation [...]

Lire la suite ›

Loïc Dauvillier, un auteur résolument militant

Sceneario.com : Bonjour Loïc. Loic Dauvillier : Salut Sceneario.com: Petite souris grosse bêtise vient de sortir aux éditions de la Gouttière. Comment est née Suzy ? Loic Dauvillier : Suzy est la continuité de mon travail en direction de la jeunesse. Comme pour mes récits adultes, pour écrire, j'observe ce qui se passe autour de moi. L’histoire, Petite souris, grosse bêtise, doit beaucoup à ma fille. Je la regardais un peu vivre sa vie, avec ses difficultés et ses bonheurs d'enfant. Le récit est venu de là. Sceneario.com : Suzy est une petite fille espiègle, charmante et pleine de vie, mais est-ce vraiment une petite fille de son époque ? Loic Dauvillier : Je pense que oui… simplement parce que c'est ma fille et j'espère qu'elle est dans son époque. Plus sérieusement, si tu entends par "de son époque", une enfant qui utilise l'ordinateur, qui joue à la DS et tout ce genre de choses, évidement non [...]

Lire la suite ›

Inès, par Loïc Dauvillier et Jérôme D'Aviau

Sceneario.com : Bonjour Loïc ! Vous vous étiez déjà présenté en quelques lignes, en 2007, à l’occasion d’une interview que vous aviez donnée pour ce même site, alors, histoire de ne pas vous faire redire des choses que l’on sait déjà, pourriez-vous plutôt nous parler du Loïc Dauvillier que vous êtes par rapport à celui que vous étiez à vos débuts d’auteur ?
Loïc Dauvillier : A lire votre question, j’ai la sensation d’être un vieux scénariste ! Pour ma part, j’ai l’impression de débuter... En qualité de personne, je ne pense pas être bien différent. Bien sûr, j’ai dû évoluer, mais je n’ai pas de recul pour faire une analyse et tirer des conclusions. D’un point de vue professionnel, j’ai eu la chance de pouvoir faire des livres [...]

Lire la suite ›

2007, l'année Dauvillier !

Sceneario.com : Bonjour Loïc, tes multiples métiers dans le milieu bédéphile font de toi quelqu’un de surprenant et de passionnant, alors pour ceux qui ne te connaissent pas encore, ( !) peux-tu te présenter ?
Loïc Dauvillier : Passionné par le livre et les techniques d’impression, je crée en 1996 les Editions Charrette. A travers cette structure, je développe avec les auteurs un terrain d’expérimentation et de plaisir. Les Editions Charrette placent l’auteur au centre de la création et je veille à répondre au mieux à leurs attentes.
Sous l’impulsion de Jean-Luc Loyer, je me lance dans l’aventure de l'écriture. En 2004, je travaille avec mon complice Marc Lizano sur le premier opus d’une série jeunesse. Reste à trouver un éditeur pour La Petite Famille, puisque publier mes ouvrages chez Charrette serait trop facile [...]

Lire la suite ›