PETIT MIRACLE #1 Petit Miracle

voir la série PETIT MIRACLE
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

SOLEIL

Sortie :
ISBN : 2845656416

Résumé de l'album Petit Miracle

Le Chevalier de la Barre, pour avoir brisé un crucifix et ne pas s’être découvert au passage d’une procession, est condamné à avoir le cou tranché.
Chose faite, pour éviter le déshonneur de sa famille, sa mère récupère le corps afin que celui-ci ne soit pas brûlé, mais enterré comme un bon chrétien. Elle confie la basse besogne à un couvent d’Ursulines.
Mais l’une d’elle tombe par miracle enceinte de ce mort.
Neuf mois plus tard, elle meurt en couche, donnant naissance à un petit… dont la tête est séparée du corps et pourtant bien vivante !

Par Patatrak, le NC

Notre avis sur l'album Petit Miracle

J’ai retrouvé avec bonheur les dessins de Griffo, dont j’avais déjà pu admirer le talent dans Monsieur Noir. J’aime beaucoup son trait à la fois délicat et pouvant pourtant parfois exprimer une crudité extrême. Sa mise en couleur est elle aussi emprunte de beaucoup de finesse, ce qui fait de ce premier tome des aventures de Denis un album très agréable à lire.
Bien sûr, pour faire une bonne BD, il faut également un scénario à la hauteur, et Valérie Mangin nous offre là une histoire très sympa : Denis est en tout point craquant.
Orphelin, il cherche à voir le monde, et il ne tarde pas à comprendre pourquoi la Mère Supérieure ne voulait pas qu’il sorte du couvent. Les gens sont tellement méchants lorsque vous êtes un tant soit peu différent !… encore plus si vous vous balader avec votre tête sous le bras !
Ce que j’ai également apprécié, c’est que Denis va croiser beaucoup de personnages historiques, et Valérie Mangin mêle habilement les aventures de Denis et des épisodes véridiques de la vie de ces personnages. Très amusant.
Pour ce qui est de l’intrigue elle-même, nous ne sommes pas en reste, et je dois reconnaître que je suis vraiment impatient de connaître la suite : les mystérieux maux de tête de Denis vont sûrement le mener à assouvir une vengeance, et peut-être même déclencher, hé, hé… la Révolution Française ? Et pourquoi pas ?

Par , le

Les albums de la série PETIT MIRACLE

Nos interviews liées

Griffo et les Golden Dogs

Un entretien avec Griffo à l'occasion de la sortie de Golden Dogs
    Interviewer : Olivier
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›

Moi, Jeanne d'Arc

Sceneario.com : Vous affichez une vision de la Pucelle fort éloignée de la guimauve patriotique habituelle, est-ce par provocation?
Valérie Mangin : Au départ, non. Mais c’est vrai que l’album est vécu comme une provocation par certains lecteurs. Traditionnellement,  Jeanne d’Arc est une sainte. C’est la Pucelle comme vous le dites dans votre question, alors la montrer « à poil », ça ne se fait pas… même en 2012 !
Pourtant, je n’ai pas eu l’impression de lui manquer de respect. Au contraire, je lui ai rendu son humanité. Pour moi,
Jeanne d’Arc est d’abord une vraie femme avec un corps, des émotions et des pulsions sexuelles. Ensuite c’est une femme qui a soif de liberté et d’accomplissement. Elle ne devient pas sorcière puis chef de guerre parce que Dieu ou le Cornu le lui ordonnent mais par choix personnel, pour vivre pleinement sa vie [...]

Lire la suite ›

Valérie Mangin scénariste

Sceneario.com: Qui est Valérie Mangin?
Valérie MANGIN:
« Elle » ? Il faut que je parle de moi à la troisième personne comme César ou Delon ? Allons-y : C’est une femme avec une personnalité multiple. Le jour, Valérie est une sympathique directrice de collections, historienne de formation, qui aide des auteurs de BD à accoucher de leurs histoires. Mais la nuit, elle devient « Mangin » une scénariste farfelue qui invente des tragédies cosmiques et des récits fantastiques gores.

Sceneario.com: Vous sortez donc ce mois ci chez Quadrant Solaire votre nouvelle série KGB, quel effet ça fait? Des peurs? Des envies? Oui, tout cela à la fois.
Valérie MANGIN:
J’oscille entre la grande joie de voir enfin le résultat de deux ans de travail acharné et la peur d’être moi-même déçue par mon album que j’ai à chaque livre [...]

Lire la suite ›