PEST #2 Les boites noires

voir la série PEST
Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

DELCOURT

Collection :

Terres de Légendes

Genre :

Drame

Fantastique

Sortie :
ISBN : 9782756003221

Résumé de l'album Les boites noires

Abélard fuit donc Spleen City, accompagné de ses parents et de leurs amis atteints de cette mystérieuse Pest. Ils sont poursuivis par la milice de la foi qui les talonne, jusqu'au moment ou ils rencontrent le professeur Hurlevent qui va leur faire de très intéressantes confidences, mettant à jour l'incroyable vérité qui se cache derrière cette histoire de Pest !

Par Fredgri, le 16/03/2013

Notre avis sur l'album Les boites noires

Le premier volume est sorti en 2004 et il aura donc fallu attendre tout ce temps pour enfin avoir la fin du diptyque. Nous retrouvons donc Abélard qui fuit la cité, à la tête de sa troupe, qui veut mettre à jour les secrets des plus hauts dignitaires.

Étrangement, je trouve que le charme opère moins avec ce deuxième volume, certainement l'attente, je ne sais pas, toujours est-il que le soufflet s'est dégonflé légèrement. Le graphisme de Bouillez garde toute sa puissance évocatrice et originale et c'est bien l'élément qui arrive à transcender le scénario qui a un peu tendance à s'enliser pour se conclure sur une pirouette un peu rapide, comme s'il avait fallu conclure à tout prix cette histoire avec cet album. Du coup, j'ai le sentiment que l'intrigue peine à redémarrer, malgré l'atmosphère étrange qui se dégage de ces planches !

Car c'est vrai que j'ai eu du mal à retrouver le charisme des personnages, l'intérêt pour l'intrigue s'est un brin étiolé d'autant qu'elle ne démarre pas avec beaucoup de choses en plus. Du coup, oui c'est sympathique graphiquement, oui on est dans la continuité du premier volume donc c'est bien d'avoir enfin la suite et la fin de l'histoire.
J'espère juste que la réimpression du tome 1 et la patience du lectorat sauront donner envie de continuer cette lecture !

Pour les fans.

Par , le

Les albums de la série PEST

Nos interviews liées

Corbeyran nous parle d'Irina

Sceneario.com : Pourquoi le choix d’Irina ?
Eric Corbeyran : J’adore les filles qui portent des flingues. J’ai quelques héroïnes dans ce goût-là, des filles dangereuses, comme dans le Chant des Stryges où l’héroïne est une tueuse professionnelle, ou dans le Régulateur où les personnages principaux sont deux nanas. Donc le choix s’est naturellement porté sur cette tueuse.
Sceneario.com :
Eric Corbeyran : C’est facile, on a tendance à croire que trop de contraintes nuisent alors que c’est le contraire, c’est plus facile, j’aime les contraintes. J’ai adapté Assassin’s Creed, et il y avait beaucoup de contraintes, alors ici c’était de la « rigolade ».

J’avais toute liberté pour créer le personnage. Dans XIII on la voit tuer, c’est un comportement de tueuse stéréotypé [...]

Lire la suite ›

Eric Corbeyran et Brice Bingono pour Pavillon Noir chez Soleil

Sceneario.com : Comment vous êtes-vous rencontrés ?
Eric CORBEYRAN : C'est Jean Wacquet (de chez Soleil) qui nous a mis en contact. A l'époque Brice n'habitait pas loin de Bordeaux, nous nous sommes donc rencontrés "pour de vrai". Le courant est passé tout de suite...

Sceneario.com : Eric, qu'avez vous apprécié chez Brice pour avoir envie de travailler avec lui ?
Eric CORBEYRAN : D'abord, j'ai vu quelques uns de ses anciens travaux, des pages de bd mais aussi des illus. Ca a été très positif tout de suite. Le déclic s'est produit et la machine s'est mise en marche dans ma tête. Ensuite, j'ai rencontré le bonhomme et il m'a plu d'emblée. Après, je n'ai cessé d'être enthousiasmé par les planches de Pavillon noir. Chaque livraison était un petit événement tant son trait est énergique et attachant [...]

Lire la suite ›