Pauvre Jean-Pierre

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

DUPUIS

Collection :

Aire Libre

Genre :

Chronique sociale

Drame

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782800173238

Résumé de l'album Pauvre Jean-Pierre

Pauvre Jean-Pierre est un livre qui rassemble les albums Corps à corpsIncognito et Leçon de choses. Ces trois bandes dessinées ont été publiées de manière individuelle mais forment un tout. Nous y retrouvons, en effet, Jean-Pierre, un homme ordinaire, happé par une vie ordinaire. Pas facile d’être monsieur tout le monde…

Par Legoffe, le 08/11/2017

Notre avis sur l'album Pauvre Jean-Pierre

Avec ce livre, nous pouvons réellement parler de la publication d’une intégrale. Les trois histoires qui la composent n’ont pas seulement en commun le personnage principal. Elles sont aussi une peinture de la société et de ses travers, voire de ses cruautés.

N’attendez pas, en effet, que Grégory Mardon vous raconte de belles histoires et que le quotidien de Jean-Pierre soit une suite de petits ou de grands bonheurs. Même dans la troisième histoire qui raconte la jeunesse du « héros », il n’est guère question de l’innocence de l’enfance…

L’auteur préfère creuser du côté des tourments ou des fantasmes qui hantent nos semblables. On pourrait, dès lors, redouter que l’ensemble ne tombe dans la caricature. Mais Mardon a un réel sens du récit et de la mesure. S’il peut arriver que les personnages se retrouvent pris au piège d’une situation particulièrement dérangeante, la ligne rouge n’est jamais franchie.
Certes, on pourra se dire que Jean-Pierre n’a vraiment pas de chance et que le sort s’acharne souvent sur lui, mais c’est aussi la logique de ce type de récit, détonante chronique sociale.

Les sujets abordés sont nombreux : les relations amoureuses et les relations humaines en général sont le ciment de ces histoires. Mais la question de la perception de soi est aussi très souvent abordée, qu’elle soit physique (chirurgie esthétique, handicap…) ou morale.

Les dialogues et la mise en scène foisonnent de créativité. Le travail de l’auteur est autant impressionnant que dérangeant (parfois). Le sentiment de malaise reste rare, néanmoins, car l’auteur parvient à installer un certain recul entre les protagonistes et le lecteur, tout en nous plongeant au plus près des personnages.

Le lecteur a d’autant plus l’envie de poursuivre la lecture qu’il est happé par un récit au style proche du thriller. On a, en effet, toujours envie d’en savoir plus, de voir où tout cela va nous mener. Et la conclusion est, chaque fois, étonnante.

Par , le