Happy End

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

L'ASSOCIATION

Collection :

Mimolette

Genre :

Humour Noir

Sortie :
ISBN : 9782844140906

Résumé de l'album Happy End

Pat est un pauvre gars qui fantasme sur sa voisine du dessus, une cochonne particulièrement bien roulée qui rêve de devenir actrice. Il n'ose pas lui avouer son amour et se rend bien compte, de toute façon, qu'il n'a pas forcément de chance non plus...
Pendant ce temps là ses amis vivent leur vie, que ce soit le gros Flat Slim qui purge ses soirées arrosées au lieu d'aller a ses rendez vous d'embauche, ou encore ce musicien des rues raté qui va trouver le moyen de se reconvertir avec... panache !

Par Fredgri, le 16/07/2010

Notre avis sur l'album Happy End

Vous avez aimé Pinocchio, vous êtes grand fan de l'univers complètement décalé de Winshluss, alors ce petit album d'une trentaine de pages est fait pour vous. En effet, on y retrouve ce mélange d'humour noir très cynique, de personnages connus détournés, ce regard sur une certaine société désenchantée. C'est donc, à la fois drôle, mais avec un fond assez triste et cruel. Et, je trouve que le mélange fonctionne merveilleusement. Je ne sais pas si cela ferait rire tout le monde car, en fin de compte, le constat que porte Winshluss sur la société est quand même amer et sans espoir. Mais, parfois, c'est bon aussi de "rire" de cette méchanceté, de cette bêtise, même si on peut aussi se prendre d'affection pour ce malheureux Pat qui n'arrive non seulement pas à séduire la fille qu'il aime, mais en plus doit se résoudre à la voir finir dans des porno !!!
Mais bien au delà ce ce fond, il y a surtout et avant tout un remarquable humour qui transparait tout de suite. Un humour, donc, basé sur des références, sur les travers et préjugés de notre monde. On y parle de racisme, d'homosexualité, de porno, on y croise Peggy la cochonne, Pat, Mickey etc. Et voir ces nouvelles versions made in Winshluss est un pur bonheur, on se rappelle ainsi son travail dans Pinocchio et Monsieur Ferraille, par exemple. On y retrouve ce même sens de la mise en abîme, cet amour du strip, cette façon de segmenter une même histoire pour mettre en avant les différents protagonistes et amener le lecteur à progressivement lire un seul et unique récit.
Il s'agit donc là d'un album très intelligent et magnifiquement exécuté. Graphiquement, l'artiste a déjà un style très aboutit, à la fois brut et assez fin dans son traitement des détails. je vous conseille de relire deux ou trois fois certaines petites parties de ce Pat Boon, vous y verrez des détails intéressants !!!
Une lecture très conseillée en tout cas !

Par , le