PAS DE CHANCE #1 1ere Partie

voir la série PAS DE CHANCE
Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

LES HUMANOÏDES ASSOCIES

Collection :

Tohu Bohu

Sortie :
ISBN : 2731662433

Résumé de l'album 1ere Partie

Simon travaille chez Darnelle, ferrailleur aveugle et obsédé par les chats errants sur son entreprise. C'est dans ce climat que Ernst arrive chez Darnelle à la recherche de sa voiture ou plutôt de l'épave qu'elle est devenue. Il doit récupérer une valise dans laquelle se trouve un livre à la couverture bien mystérieuse et qui semble convoité par des tueurs sans scrupules.
Simon, va se retrouver impliqué à son insu dans une sordide histoire de tatouages qui pourraient bien être un message ! Les deux hommes, contraints à fuir ensemble vont chercher à comprendre le mystère afin de savoir pourquoi les Dayack sont à leurs trousses.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album 1ere Partie

Cette histoire part sur des bases de polar noir, pessimiste, amenant de fil en aiguille une accumulation de mauvais concours de circonstance. En clair, c'est ce qu'on appelle avoir la poisse ! D'où le titre du roman graphique.
Le ton est pessimiste mais pas négatif. Tout est possible à ce stade de l'histoire et on peut tout à fait concevoir une fin d'un autre style ;-) . Les bons ingrédients classiques du genre sont là. L'intrigue est forte, le suspense est bien mené ; on reste dans une expectative absolue à la fin du premier tome ce qui laisse supposer que la suite sera à la hauteur .
Pour l'instant, ce début me plaît bien mais j'aurai aimé un dessin un tout petit peu plus travaillé. En tous cas, ce trait m'a inspiré la musique du film "La bon La brute et le Truand" ! ce qui donne une lecture calme, lente, et qui s'accorde également à la pénombre mise en place par le n&b.
A lire ; C'est un bon et intéressant début !.

Par , le

Les albums de la série PAS DE CHANCE

Nos interviews liées

Philippe RICHE pour les PIEDS NICKELES chez Vents d'Ouest

Sceneario.com : Bonjour Philippe, Sceneario.com : En préambule de cette interview, pour mieux vous connaître, pourriez-vous nous retracer votre parcours dans l'univers de la bande dessinée ?
Philippe Riche : Comme beaucoup, je m’y intéresse depuis que je suis gamin et j’ai très tôt décidé de devenir auteur de Bande dessinée. Bien sûr, à l’école, les « conseillers d’orientation » m’expliquaient que c’était impossible et qu’au mieux je pourrais dessiner des boulons en devenant dessinateur industriel… Heureusement, je suis têtu et je me suis retrouvé comme beaucoup de dessinateurs de ma génération à l’école d’Angoulême, qui était, à l’époque, entièrement consacrée à la BD… J’ai ensuite commencé à bosser dans le dessin animé sur des séries tv, puis j’ai publié en parallèle une première histoire aux humanoïdes associés « PAS DE CHANCE » en deux tomes, puis « L’ASSOCIATION DES CAS PARTICULIER » une série avec deux albums parus : « SAPIENS » et « NÉANDERTALENSIS » [...]

Lire la suite ›