A l'écoute du silence

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Des ronds dans l'O

Collection :

Roman graphique

Genre :

Noir et Blanc

Roman Graphique

Vie Quotidienne

Sortie :
ISBN : 9782917237052

Résumé de l'album A l'écoute du silence


Pierre Ubik est un écrivain de science fiction parti s’installer dans un petit village breton au bord de la mer où il aspirait à vivre un peu plus incognito que là d’où il venait. Très vite, pourtant, il a été reconnu et a accepté une invitation pour une exposition.

Lors de cette exposition, il a fait la rencontre de Lucie, une jeune femme aveugle, qu’il a ensuite revue de plus en plus régulièrement, calant son rythme de vie nouveau sur ses rendez-vous avec elle et sur leurs discussions... passionnées...
 

Par Sylvestre, le NC

Notre avis sur l'album A l'écoute du silence


Vous serez probablement surpris de vous retrouver en Bretagne alors que la couverture de cette bande dessinée montre de jolies pagodes chinoises ! Mais vous comprendrez bien vite le rapport lorsqu’avec Pierre, vous ferez la connaissance de Lucie.

Pierre et Lucie sont deux personnages intéressants et on prend plaisir à suivre leurs conversations. Ils ont une personnalité profonde, un vécu et des choses à dire, et on se rend bien compte qu’on a beau les voir se raconter l’un à l’autre, on ne les connaît jamais complètement. Pierre aura d’ailleurs une grosse surprise en fin d’album et en sera quitte pour se demander s’il n’a pas été à certains moments plus aveugle que Lucie !

Les dialogues sont effectivement très riches. Ils se nourrissent de la condition des personnages, de leurs expériences et de leur intelligence, des pas qu’ils font l’un vers l’autre. Ils puisent aussi leur richesse dans l’œuvre de Chu-Ta, un artiste chinois du XVIIème siècle largement évoqué et qui permet à Pas à pas de jouer sur différents registres narratifs, contemplatifs et explicatifs...

Cette diversité se retrouve dans le dessin. Il est en noir et blanc, mais on pourra quand même le qualifier de "colorisé" puisque plusieurs styles se côtoient et que les encrages, les lavis ou autres applications à l’aquarelle donnent un véritable relief aux vignettes ou de l’authenticité, comme lorsqu’il s’agit de reproductions d’extraits du livre consacré à Chu-Ta, ou d’évocations du temps où vivait cet artiste du bout du monde.

Pas à pas est donc une œuvre complète et homogène, ne souffrant pas d’un déséquilibre entre son graphisme et ses textes. Comme les deux sont de grande qualité, on ne peut qu’applaudir le résultat du travail de l’auteur, Tanguy Dohollau, qui a su en outre insuffler, et ce avec un certain humour, un peu de pédagogie concernant les aveugles et la manière dont ils vivent leur handicap au quotidien. Tout comme il a su rendre très sensuelles plusieurs séquences de son œuvre, aussi : celles de baignade ou de la chevauchée en tandem, par exemple. Ou celles qui font immanquablement penser au film Ghost, lorsque Lucie parle de poterie ou du ressenti qu’elle a au toucher de galets...

Pas à pas est une nouvelle petite merveille à découvrir aux éditions Des Ronds dans l’O. Allez-y les yeux fermés (si j’ose dire !)    ;-)
 

Par , le