Paroles de tox.

Dessinateur :


Scénariste :


Coloriste :


Éditions :

Futuropolis

Genre :

Chronique sociale

Drame

Sortie :
ISBN : 2754800832

Résumé de l'album Paroles de tox.

Paroles de tox sont un recueil de témoignages de toxicomanes adaptés par Philippe Thirault au récit et par Alfred, Christopher, Davodeau, Gnaedig, Junker, Le Roux, Martin, Milhiet, Moynot, Perissin, Peyraud, Pudhomme, Savoïa, et Bourgeon aux dessins.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Paroles de tox.

Social, témoignage, solidarité, citoyen, docu, reportage, tous ces mots sont le nouveau vocabulaire avec lequel il faut compter pour parler de toute une partie de la bande dessinée. Les collectifs se multiplient d’autant qu’ils s’intéressent aux maux de la société, de véritables chantiers d’études et d’analyses se mettent en branle, les observatoires tirent leurs conclusions et les artistes se réunissent de plus en souvent, de plus en plus nombreux, autour de ces thèmes.
L’asso « Bdboum » à Blois est engagée dans ces actions depuis 1998. Ce sujet n’est ni meilleur ni moins bon que les autres et l’asso a choisi Futuropolis pour éditer cet ouvrage. C’est un très bon choix car l’éditeur a réalisé un beau livre et s’est entouré de signatures connues dont certains auteurs rares comme François Bourgeon qui se sont ainsi mobilisés pour la cause, ce qui devrait attirer la curiosité des nombreux bédéphiles.
Les récits sont tous des récits de souffrance, mais comment pourrait-il en être autrement ?
De nombreux styles graphiques et de composition ont tenté de rendre compte des situations que vivent les toxico.Le recueil est superbe, la mise en page et le travail de maquette soutiennent les histoires et les dessins grâce à la mise en scène et à la méticulosité visible à tous les niveaux.
Lecture conseillée pour un album qui se veut d’abord être un moyen de s’exprimer puis un moyen d’être vu et entendu. Inutile d’en dire davantage, laissons leur la parole.

Par , le

Nos interviews liées

Rencontre avec Steve Cuzor et Philippe Thirault pour O BOYS

Sceneario.com : Bonjour Philippe et Steve, vous commencez à vous forger une certaine réputation au sein du monde du 9ème art. Pouvez-vous nous conter vos ascensions respectives en ce milieu bien fourmillant ?
Philippe Thirault : J’ai eu la chance de commencer aux Humanos, il y a 10 ans tout juste, à une époque où les éditeurs Sébastien Gnaëdig (aujourd’hui Futuropolis) et Philippe Hauri (aujourd’hui Glénat) y travaillaient. Ils ont tous les deux "couvé" ma première série : Miss. Cette série a eu un beau succès critique mais surtout a été repérée chez les auteurs. Mes dernières collaborations avec des dessinateurs de la qualité de Steve Cuzor, Lionel Marty ou Bruno Duhamel ont pu avoir lieu parce que ces dessinateurs avaient apprécié Miss lors de sa parution. Cette série m’a donc apporté énormément et a été un précieux sésame [...]

Lire la suite ›