Paroles d'Anges

Dessinateur :


Scénariste :


Éditions :

GLENAT

Collection :

La Loge Noire

Genre :

Amour

Humour

Sortie :
ISBN : 272344984X

Résumé de l'album Paroles d'Anges

A chacun sa chacune et à chacun d’eux son ange.
Ainsi Louise et Réal se voient affublés de Philibert et Perronnette dont le choix ne semble pas judicieux.
Ginette et Eric, eux, seront mieux lotis avec Adonis et Epiphane..
La grande aventure de l’interférence commence, et ce n’est pas triste.

Par Marie, le NC

Notre avis sur l'album Paroles d'Anges

Etrange, insolite, grinçant sont les principales caractéristiques de cet album.
Partant du principe idyllique que des anges bienfaiteurs veillent sur le bon déroulement des choses, l’auteur raconte 4 histoires ou plutôt deux mais chacune reprises à deux époques différentes de la vie.
Plutôt que de rêver d’un amour à la Peynet avec la flèche de Cupidon en plein cœur des amoureux, Jean-Louis Tripp raconte des aventures compliquées, difficiles à décoincer sauf aide extérieure… et heureusement, aide il y a !. Mais…, parce qu’il y a un mais, les anges ne sont pas fortiches dans leur matière. Mauvais élèves, ils se voient d’ailleurs rappelés par leurs supérieurs. Devant tant d’incompétence, Jean-Louis Tripp se dit qu’on n’est jamais mieux servis que par soi-même et donne aux héros de quoi se libérer l’esprit. C’est comme ça que sous l’effet d’un gros pétard, l’esprit embrumé, l’œil hagard mais content, les héros se décomplexent à toute vitesse et l’amour resplendit..
C’est joli, drôle, mais illusoire. Attention au réveil donc, l’illusion est tenace mais pas irréversible. Quelques années plus tard, pour que l’amour ne s’étiole pas, il faudra replonger dans l’imaginaire. Cette histoire parle d’amour, d’appareil dentaire, et de sexe du plus jeune âge au plus vieux.
L’auteur dessine dans un style hyper réaliste, très expressif et cet album se passe très bien de la quasi absence de dialogue. Le style graphique est particulièrement réussi et s’approche de celui de Tirabosco et de Dave Cooper.
En ce qui concerne la narration, la division en 4 parties est originale et agréable. Le ton est direct, cru et assez osé et pour cette raison il vaut mieux ne pas se fier au titre surtout si vous avez l’intention de l’offrir à un enfant, ça ne convient pas. (Il y a par exemple une planche consacrée à une séance de partie fine entre plusieurs personnages « matures »).
Conclusion, n’hésitez pas à découvrir cette œuvre assez captivante mais un peu hot .. !
Et puis j’en tire la leçon que le bonheur est à portée de tous, peu importe la beauté, il suffit d’écouter son cœur.. ou bien les anges !

Par , le

Nos interviews liées

Jean Louis Tripp et le Magasin Général

 Un entretien chaleureux où l'émotion et les révélations sont au rendez vous.


Interviewer : Yann
Images et Son : Mat
Montage: Olivier [...]

Lire la suite ›